Equipe de France : Lucas Hernandez voulait dire stop !

Victime d'une grave blessure avec l'équipe de France contre l'Australie, Lucas Hernandez a un temps songé à prendre sa retraite internationale, comme révélé par L'Equipe.

Lucas Hernandez, Equipe de France France

La rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, une blessure contraignant l'ancien sociétaire de l'Atletico Madrid à déclarer forfait pour la suite de la compétition.

33 sélections

Amené à manquer plusieurs mois de compétition, le natif de Marseille est passé sur le billard, comme communiqué par le Bayern Munich. “Lucas Hernández a été opéré avec succès jeudi soir à Innsbruck par le Pr Christian Fink après une déchirure du ligament croisé du genou droit. Le défenseur du FC Bayern débutera sa rééducation à Munich dans les prochains jours. Il s'est blessé lors du match d'ouverture de la Coupe du monde de l'équipe de France contre l'Australie (4-1).”

Cette blessure n'a pas été sans conséquence sur son moral. Ce samedi, le quotidien L'Equipe croit savoir que Lucas Hernandez avait un temps envisagé de communiquer la fin de sa carrière internationale, après 33 sélections et un titre de champion du monde obtenu en 2018 sur le sol russe. Très marqué par son forfait pour le Mondial qatari, le numéro 21 munichois n'a finalement pas pris une décision aussi radicale, aidé dans sa réflexion selon nos confrères par ses coéquipiers chez les Bleus et notamment par son propre frère Théo, titularisé ce samedi contre le Danemark. Lucas Hernandez doit désormais prendre son mal en patience avant son retour sur les pelouses.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement