Equipe de France : Mbappé, la fête du vestiaire et le nouvel “hymne”…Les confidences de Varane

Présent ce dimanche en conférence de presse au lendemain de la victoire des Bleus (2-1) contre le Danemark lors du 2e match des champions du monde dans ce Mondial 2022, Raphaël Varane a notamment évoqué l'ambiance au sein du groupe et la joie du vestiaire après la qualification pour les 8es de finale.

Raphael Varane, Equipe de France

Titulaire face aux Danois après avoir été laissé au repos contre l'Australie (4-1), le champion du monde 2018 a apporté beaucoup de sérénité à la défense française avant de céder sa place en fin de match pour éviter de trop forcer. Alors que certains commencent à faire le parallèle entre le Mondial remporté en Russie et cette édition 2022, Varane a tenu à calmer le jeu. “Il faut éviter de faire trop de comparaisons. C'est un autre moment. Il faut répondre présent sur l'instant. Chaque grand tournoi a son histoire, avec des joueurs et des contextes différents. Quatre ans dans le foot c'est une éternité. On peut s'inspirer de ce qui a été très bon dans l'état d'esprit mais il ne faut pas essayer de calquer”, a souligné le défenseur de Manchester United à trois jours du prochain match contre la Tunisie.

Mbappé, l'arme fatale

Interrompu quelques instants par une alarme incendie au cours de cette conférence de presse, le taulier des Bleus n'a pas échappé à une question sur Kylian Mbappé, auteur d'un doublé face au Danemark. “Il a énormément évolué. Il a démarré très fort très tôt, il continue sur sa lancée, il a la tête sur les épaules, on est très heureux d'avoir un Kylian décisif. Il répond présent, il a engrangé de la confiance sur le début de la compétition”, a-t-il poursuivi.

Une belle fête…et un nouvel hymne ?

Varane a reconnu que l'équipe de France avait pleinement savouré cette qualification pour les 8es de finale, comme le prouvent les images diffusées sur les réseaux sociaux. “C'est un moment de joie, on est heureux du match, de la qualif. Ça a été une bataille, un combat qu'on a réussi à gagner. Forcément dans le vestiaire on a laissé exprimer notre joie, ce sont des moments importants pour le groupe, pour avoir de la confiance”, a lâché le joueur des Red Devils avant de revenir sur cette chanson reprise en cœur par les joueurs (“Freed from desire”). “La musique est arrivée comme ça dans le vestiaire, je ne sais pas d'où ça vient, on a célébré la qualif ensemble, on verra si ça se répète”, a-t-il conclu.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement