Un champion du monde 1998 tacle le Brésil pour sa “faute professionnelle”

La piteuse élimination du Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde 2022, contre la Croatie, a fait sortir de ses gonds un ancien international français. Champion du monde 1998, Emmanuel Petit a critiqué avec violence l'attitude de la Seleçao après le but de Neymar.

Richarlison, Neymar, Brésil

Longtemps mis en échec par la Croatie, le Brésil tenait sa place pour les demi-finales de la Coupe du monde 2022 grâce à un but de Neymar (105e). Tout le peuple auriverde imaginait alors la sélection de Tite – qui dans la foulée a communiqué son départ – conserver jusqu'au bout ce court mais précieux avantage. Hélas pour la Seleçao, Bruno Petkovic est venu refroidir tout un pays en égalisant (117e). La suite s'est conclue par une immense déception avec deux échecs de Rodrygo Goes et Marquinhos et une élimination en quarts de finale (1-1, 2-4 tab).

“C’est bien fait pour vous”

Cette déroute des coéquipiers de Neymar a fait réagir un champion du monde 1998. Consultant pour RMC Sport, l'ancien milieu de terrain de l'équipe de France Emmanuel Petit n'a pas été tendre avec le Brésil. L'ex-international tricolore a fustigé le comportement de l'équipe alors que le plus dur était fait après la réalisation de la star du Paris Saint-Germain.

“J’ai presque envie de dire aux Brésiliens, c’est bien fait pour vous. Pourquoi je dis que c’est bien fait pour eux ? C’est un quart de finale et tu mènes 1-0 à trois minutes de la fin. Tu es à la 117eme minute, qu’est-ce que tu viens perdre un ballon à 10-15 mètres de la surface des Croates en sachant que derrière tu es complètement déstabilisé sur le plan tactique ? C’est une faute professionnelle énorme !!! À ce niveau-là, il reste trois minutes, on bétonne !”, a lâché Emmanuel Petit, qui rappelons-le avait marqué le troisième et dernier but des Bleus en finale du Mondial 1998 contre le Brésil (3-0).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement