Equipe de France : après l’inquiétude, le soulagement pour les malades et les blessés ?

Cinq joueurs de l'Équipe de France ont des problèmes avant la finale de la Coupe du monde contre l'Argentine, dimanche. Cela dit, le staff des Bleus ne semble pas s'inquiéter de la situation, affirme RMC, alors qu'un consultant de la radio, lui, ne voit pas une telle situation d'un bon œil.

Raphaël Varane, France Equipe de France Coupe du monde 2022

D'après les informations révélées par RMC, Ibrahima Konaté et Raphaël Varane, touchés par un virus et restés à l'hôtel vendredi, vont pouvoir s'entraîner à nouveau avec le groupe de l'Équipe de France, ce samedi, à la veille de la finale du Mondial face aux Argentins de Lionel Messi, qui est très motivé pour la rencontre. Adrien Rabiot et Dayot Upamecano, qui ont raté la rencontre face au Maroc, en demi-finale, seront présents pour la finale, sauf surprise.

Du côté des blessés légers, à savoir Théo Hernandez et Aurélien Tchouaméni, tout ira mieux également. Les deux joueurs à vocation défensive, se sont entraînés seuls, en salle, vendredi. L'état du Milanais est plus sérieux que celui du Madrilène, mais le staff est “optimiste” sur son cas. De façon plus globale, l'encadrement des Bleus répète, selon la radio, qu'il n'y a “rien de grave”.

Rothen redoute un “impact” sur les joueurs

Pour Jérôme Rothen, qui s'est exprimé sur le sujet dans son émission sur RMC, Rothen s'enflamme, un virus dans un groupe est ennuyant, et peut jouer sur la forme physique et mentale des joueurs : “Ce qui est sûr, c'est que c'est embêtant quand il y a un petit virus. Peu importe le virus, il y a forcément un impact sur ton physique et même ton état d'esprit, d'un point de vue mental. Quand tu es affaibli, quelque soit ta faiblesse, un virus ou une blessure, tu consacres beaucoup de temps psychologiquement pour te remettre sur pied. Ça te bouffe beaucoup d'énergie. Avant un grand rendez-vous comme ça, c'est problématique dans l'approche.”

Selon l'ancien international français (13 capes), il y a “une forme d'inquiétude” d'autant plus si beaucoup de défenseurs centraux (Raphaël Varane, Dayot Upamecano, Ibrahima Konaté) sont touchés. D'après Jérôme Rothen, “il y a de meilleurs moyens de préparer une finale de Coupe du Monde…”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement