Rami tacle Di Maria et se moque de ses larmes

Plus d'une semaine après la finale de Coupe du monde perdue par l'Equipe de France, la tension ne retombe toujours pas. Dans une joute verbale à coup de publications sur les réseaux sociaux, Angel Di Maria et Adil Rami se sont écharpés sans ménagement. 

Ce qui n'était à l'origine qu'un “simple match de football” a parfois pris des airs de conflits d'ampleur internationale au cours des derniers jours. Par son scénario totalement hors-norme, cette rencontre entre la France et l'Argentine a entrainé un nombre de controverses étonnant. Peu de finales de Coupe du monde ont en effet fait autant parler après le coup de sifflet final.

Il faut dire que certains champions du monde se sont rendus coupables d'excès dans leur manière de célébrer la victoire. La palme du meilleur chambreur revient évidemment à Emiliano Martinez. Le désormais très célèbre portier d'Aston Villa s'en est notamment pris à Kylian Mbappé à plusieurs reprises. Si l'attaquant du PSG n'a pas répondu, Adil Rami a lui laisser exploser sa colère.

“Allez pleurer ailleurs”

Réputé pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, l'ancien Marseillais a envoyé un message sans détour à destination de Dibu Martinez. “Le plus gros FD. du monde du football. L’homme le plus détesté”, a ainsi écrit le défenseur de l'Estac sur son compte Instagram. Cette initiative n'a visiblement pas plu à Angel Di Maria, compatriote d'Emiliano Martinez.

“El Dibu meilleur gardien du monde. Allez pleurer ailleurs”, a ainsi renchéri l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain. L'histoire aurait pu et aurait sans doute du s'arrêter là mais c'était compter sans Adil Rami qui a remis une énième pièce dans la machine. Reprenant un montage contenant plusieurs photos d'Angel Di Maria en larmes, le trublion du football français a demandé conseil à ce dernier non sans une pointe d'ironie. En espérant tout de même que ces enfantillages prennent rapidement fin.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement