Di Maria taclé par Rami, sa compagne réplique !

La femme d'Angel Di Maria a répondu avec virulence à la charge du défenseur central français Adil Rami, très critique à l'égard du milieu de terrain offensif de l'Argentine.

Angel Di Maria, Argentine Coupe du monde 2022

La finale de la Coupe du monde 2022 entre la France et l'Argentine continue de laisser des traces. Après le comportement déplacé et les déclarations fracassantes d'Emiliano Martinez, le gardien de but de l'Albiceleste, les réactions se sont enchaînées pour dénoncer l'attitude de l'habituel portier d'Aston Villa, notamment très cash à l'égard de l'attaquant français Kylian Mbappé. Parmi les commentaires les plus remarqués, celui du défenseur central Adil Rami. Consultant pour le co-diffuseur TF1, le joueur de Troyes ne s'est pas privé d'insulter le portier des nouveaux champions du monde 2022.

“Angel peut t’apprendre à pleurer”

Adil Rami a également publié quatre photos d'Angel Di Maria en larmes. S'en est suivie une explication sur la toile entre le champion du monde 2018 et le joueur de 34 ans, venu à la rescousse de son coéquipier. “El Dibu meilleur gardien du monde. Allez pleurer ailleurs”, a notamment posté l'ex-ailier du Paris Saint-Germain, désormais à la Juventus Turin. Mais la tension entre les deux hommes n'est depuis pas retombée et c'est désormais un membre direct de l'entourage du natif de Rosario qui s'est immiscé dans cet houleux débat, à savoir la propre compagne de celui que l'on surnomme “El Fideo”.

Au travers d'une story publiée sur Instagram, Jorgelina Cardoso a volé au secours de son mari, d'abord à l'origine du penalty transformé par Lionel Messi avant de marquer en première période le deuxième but de la rencontre. “Angel peut t’apprendre à pleurer, à s’occuper d’une femme comme un gentleman et à marquer des buts dans des finales. Très bonne année génie.” Une nouvelle réaction fracassante qui confirme ainsi que la tension demeure onze jours désormais après la sacre des hommes de Lionel Scaloni, venus à bout des Bleus de Deschamps au terme d'une rencontre qui restera longtemps dans les mémoires (3-3, 4-2 tab).

L'un des principaux acteurs de la finale n'a en revanche pas voulu entrer dans la polémique. Après la victoire mercredi du Paris Saint-Germain contre Strasbourg (2-1, 16e journée de Ligue 1), Kylian Mbappé a botté en touche. L'attaquant français de 24 ans n'a pas souhaité répondre directement à Emiliano Martinez, qui ne l'a pourtant pas épargné après la consécration des désormais triples champions du monde. “Les célébrations, ce n'est pas mon problème.” L'ancien Monégasque n'a pas souhaité déterrer la hache de guerre, mais d'autres sont là pour le faire à sa place.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement