OM : quand Tavares devient un problème pour Tudor

Depuis le début de la saison, Nuno Tavares s’est distingué par ses buts. Le Portugais s’est montré décisif et l’OM en a bénéficié. Mais le Portugais a aussi parfois révélé un visage moins reluisant. Celui d’un joueur branché sur courant alternatif, avec une propension au relâchement. Son expulsion face à Montpellier, lundi, fait quelque peu jaser, à Marseille.

Nuno Tavares, OM Olympique de Marseille Marseille

Une expulsion incompréhensible

La soirée était belle. Nuno Tavares avait allumé la première salve, en envoyant un missile dans la lucarne du gardien montpelliérain. Maxime Estève, défenseur héraultais, avait involontairement accentué l’avance des Marseillais, d’une tête contre son camp. Alors que les Phocéens se dirigeaient vers une fin de rencontre maîtrisée, Nuno Tavares a pété les plombs. Le latéral a placé une balayette grossière sur Arnaud Souquet. Il s’est ensuite accroché avec Christopher Jullien, venu lui faire des remontrances. Après consultation de la VAR, l’arbitre a sorti un carton rouge direct.

Un coup dur pour l’OM. Qui a fini la rencontre en infériorité numérique. Son équipe a encaissé un but sur penalty et quelque peu tremblé, en fin de match. Le souvenir de la remontée de Strasbourg (2-2) restait vif et Igor Tudor a craint que ses hommes ne parviennent pas à maintenir leur avance. En salle de presse, le Croate n’a d’ailleurs pas cherché d’excuse à Nuno Tavares. Le joueur écopera d’une sanction : «Il a perdu la tête, il va prendre une belle amende, a déploré Igor Tudor. Ça peut arriver, mais il va être mis à l’amende, car ça va nous pénaliser pour la suite. On a de la chance que ça se soit bien passé à la fin du match», a-t-il déclaré aux journalistes présents.

Un joueur à double facette

Depuis son arrivée en prêt en provenance d’Arsenal, Nuno Tavares a montré deux facettes. La première est très positive : le joueur a inscrit 5 buts en 16 apparitions en Ligue 1 (et aucun en 6 matchs de Ligue des Champions). Une statistique rare pour un latéral. Ses buts ont permis à son équipe de prendre des points. Mais le natif de Lisbonne a aussi révélé sa propension au relâchement. Le défenseur a parfois été critiqué pour sa nonchalance. Ce qui tend à comprendre ce qui lui manquait pour s’imposer à Arsenal la saison dernière.

Pour rappel, les Gunners avaient misé 8 millions d’euros pour le recruter à Benfica, en juillet 2021. L’OM n’est pas parvenu à négocier d’option d’achat dans son prêt. Nuno Tavares devra montrer un autre visage, à son retour de suspension. D'ici-là, il n'est pas dit qu'Igor Tudor et ses dirigeants n'aient pas cherché une solution pour se passer de lui.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement