Mercato - L’AS Roma se positionne sur Mourinho, courtisé par le Portugal

Après la Coupe du monde 2022, où le Portugal a été éliminée en quarts de finale par le Maroc, et le départ de Fernando Santos, la sélection se cherche un nouvel entraîneur. José Mourinho, qui coache l'AS Roma, est pisté.

José Mourinho, AS Rome, Roma

Ce mardi, interrogé sur le sujet par la Gazzetta dello Sport, Tiago Pinto, le directeur sportif du club italien, a écarté la possibilité de voir le Special One entraîner le Portugal : “Quand on prend un entraîneur comme (José) Mourinho, il faut se préparer aux rumeurs. Au cours de ces dix-huit derniers mois, ce n'est pas la première fois qu'un autre club ou une fédération s'intéresse à lui. Mais en Algarve, nous n'avons pas souffert de distractions. Notre seule préoccupation était de nous améliorer afin de retrouver le chemin de la victoire. Je suis portugais, chaque fois que le Portugal change de sélectionneur, on parle de Mourinho. Mais nous comptons aller de l'avant avec lui.”

L'ancien coach du Real Madrid, de l'Inter, de Chelsea ou de Manchester United a rejoint la Louve en juillet 2021. Sous ses ordres, le club italien a remporté, en 2022, la Ligue Europa Conference. Depuis 2008 avec la Coupe d'Italie, l'AS Roma n'avait pas remporté un trophée. Décisif dans le renouveau du club, José Mourinho, sous contrat jusqu'en 2024, ne sera pas cédé facilement. Et la direction de la Louve ne semble pas ouverte à l'idée que le Special One coache à la fois le Portugal, et à la fois l'actuel 7e de Serie A, comme cela avait été évoqué dans la presse.

Après Mourinho, Pinto aborde le cas Smalling

Toujours pour le média italien, Tiago Pinto a ensuite évoqué la situation de Chris Smalling. L'ancien défenseur de Manchester United, blessé de manière récurrente depuis son arrivée à l'AS Roma à l'été 2019, est actuellement en fin de contrat. Le joueur de 33 ans n'a plus que six mois de bail avec la Louve, et peut dès à présent s'engager avec le club de son choix pour la saison prochaine.

Dana la Gazzetta dello Sport, le directeur sportif du club italien a insisté pour que l'Anglais se décide rapidement : “Nous voulons le garder, il doit nous donner une réponse. Il a une clause libératoire. Nous l'avons payé 15 millions plus la commission, et il reçoit un salaire de 4 millions (annuels, ndlr). La Roma a tellement investi sur lui, l'attendant patiemment pendant ses blessures.”

Cette saison, Chris Smalling a disputé 21 rencontres avec le club italien (pour 3 buts).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement