Mercato - Tottenham : Kane prioritaire par rapport à Conte

Les dirigeants de Tottenham privilégieraient la prolongation d’Harry Kane à celle d’Antonio Conte. L’Italien aurait montré trop d’incertitude au sujet de son avenir. L'avis de l'attaquant primerait désormais.

Harry Kane Brighton Tottenham

Selon les informations divulguées par le journaliste Ben Jacobs, Tottenham fait désormais sa priorité de la prolongation d’Harry Kane. Celle de son entraîneur Antonio Conte passerait au deuxième plan. Les dirigeants londoniens auraient le sentiment que l’Italien n’est pas disposé à s’engager sur le long terme. Et ce bien qu’il ait récemment répété qu’il était heureux chez les Spurs. Son incertitude serait liée au montant que Daniel Levy, son président, est susceptible de dépenser lors des prochains mercatos.

Tottenham prend l’avis de Kane sur tous ses dossiers

Dans l’émission The Done Deal Show, Ben Jacobs a ainsi indiqué que les décideurs de Tottenham priorisaient désormais la prolongation d’Harry Kane : « Comme je l'ai déjà dit, des sources des Spurs me disent que dans tout ce que Tottenham fait, ils veulent l’avis de Kane – même s'il n'a pas signé d'accord, et même si ce n'est pas directement lié aux pourparlers contractuels – ils veulent demander l'avis de Harry Kane. »

Les Londoniens voudraient ainsi montrer à l’attaquant qu’il fait partie intégrante des décisions du club : « Il acquiert de facto ce sens de l'autorité et de l'importance au sein du club de football, alors quand ils déposent une offre, il a l'impression que le club fait tout en accord avec la propre pensée de Kane pour lui donner la meilleure chance possible d'obtenir qu’il reconduise son contrat. »

Le Bayern Munich ne lâche pas Kane

Formé au club, Harry Kane totalise pour l’instant 196 buts et 48 passes décisives en 299 apparitions, toutes compétitions confondues. Le natif de Londres s’est révélé particulièrement impressionnant depuis le début de l’exercice, avec 13 buts marqués en 17 matchs de Premier League. Il semble toujours attaché à son club. Seul souci pour les Spurs, son nom est encore cité dans un club comme le Bayern Munich, qui possède des ambitions européennes.

La formation munichoise parait avoir inscrit le nom de l’international anglais (80 sélections, 53 buts) en haut de sa short-list pour compenser le départ de Robert Lewandowski au Barça. Pour autant, Daniel Levy est réputé très dur en affaires et il semble peu probable qu’il lui facilite le travail, s’il s’avère que le joueur ne prolonge pas. Il reste à voir jusqu’où seront capables d’aller les Bavarois, qui ne sont pas non plus réputés pour se livrer à de la surenchère.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement