FFF : la ministre des Sports renvoie Le Graët dans les cordes

Amélie Oudéa-Castéra a réagi aux accusations de Noël Le Graët, après l’annonce de l’ouverture d’une enquête sur lui. La ministre des Sports se défend d’interférer dans l’audit ou auprès de la justice pour faire sauter le patron de la 3F.

Noël Le Graët Equipe de France

Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, a répondu aux accusations émanant de Noël Le Graët, concernant l’enquête dont il est la cible. La membre du gouvernement a assuré qu’elle n’interférait pas. « J'ai appris par voie de presse aujourd'hui l'ouverture de cette enquête. Il appartient désormais à la justice de faire son travail et de décider des suites à donner, a-t-elle expliqué. Je n'ai ni reçu, ni commenté, ni qualifié les éléments qui lui ont été transmis en toute indépendance par l'IGESR et dont le parquet a jugé qu'il devait se saisir. Et il ne m'appartient pas plus de commenter cette décision judiciaire. Chacun son rôle, ses responsabilités, c'est un principe auquel je suis très attachée. Les déclarations que j'ai faites la semaine dernière concernaient la faillite établie de Noël le Graët dans sa fonction de représentation de la Fédération, je les assume et les maintiens. »

« Ses tentatives de diversion ne duperont personne »

L’audit n’a pas encore livré ses conclusions. La ministre pense que la stratégie du président de la FFF a pour but de détourner l’attention : « La mission d'inspection conduite par l'IGESR (Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche, NDLR) poursuit ses travaux sur les champs qui demeurent de sa compétence, de façon là aussi indépendante, avec méthode, et les finalisera dans les délais annoncés, dans le respect du contradictoire et des droits des parties, comme c'est le cas depuis le début de cet audit. Noël le Graët est un justiciable comme un autre. Il est libre d'organiser sa défense comme il le souhaite, mais ses tentatives de diversion ne duperont personne. Je ne me laisserai pas mettre en cause », a-t-elle poursuivi.

La relation entre la ministre des Sports et le président de la FFF est glaciale depuis de nombreux mois. Suite à un article de So Foot pointant des dysfonctionnements au sein de la Fédération, Amélie Oudéa-Castéra a annoncé en septembre 2022 qu’une mission de l’IGESR visant à l’auditer. Elle s’est dans le même temps étonnée de certaines prises de Noël Le Graët sur les conditions de vie des travailleurs au Qatar ou la défense des droits LGBT. Âgé de 81 ans, le Breton parait aujourd’hui très proche de la sortie. Le Comex a décidé de sa mise en retrait, la semaine passée. Certains président de Ligue 1, dont Jean-Michel Aulas, paraissent s'inquiéter du nombre de polémiques croissants qui le visent.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement