ASSE : le coup de gueule de Batlles

Laurent Batlles a livré une analyse sans concession de la défaite concédée samedi par l'AS Saint-Etienne contre Sochaux (2-3), à Geoffroy-Guichard.

L'AS Saint-Etienne n'est pas passée loin d'enregistrer une troisième victoire consécutive. Après deux succès contre Laval (1-0) et Niort (1-0) qui lui ont permis de se relancer dans la course au maintien, le club du Forez s'est incliné samedi après-midi face à Sochaux dans son stade Geoffroy-Guichard (2-3), dans le cadre de la 20e journée de Ligue 2. Menés rapidement par le FCSM, candidat à la montée dans l'élite, les Verts pensaient renverser les joueurs d'Olivier Guégan en seconde période, grâce à un penalty de Jean-Philippe Krasso et un nouveau but de leur recrue hivernale Gaëtan Charbonnier. Mais les partenaires de Gautier Larsonneur ont craqué dans les dernières minutes et subi leur neuvième défaite de la saison, sur un but d'Ibrahim Sissoko marqué au bout des arrêts de jeu.

“C'est cruel”

Après la rencontre, Laurent Batlles n'a pas caché sa déception. En conférence de presse, l'entraîneur forézien s'est montré irrité par l'issue des débats. “Ce soir (hier), c’est difficile de comprendre. En revoyant les images, il y a certaines erreurs qu’on ne doit pas commettre. On prend un but rapidement mais on ne s'est pas désunis pour autant. En première période, Sochaux ne se crée pas grand chose, malgré tout nous non plus. Mais en deuxième période, on a montré plus de choses. Après ce deuxième but, on manque de sérénité, de maturité pour éviter ces deux buts. C’est cruel.”

Cette désillusion empêche Saint-Etienne de poursuivre sa remontée au classement. Le Nîmes Olympique ayant remporté le match de la peur contre les Chamois niortais (3-2), l'ASSE recule même à la 19e place avec 18 points, à trois longueurs du premier non-relégable Dijon. Dès mardi prochain, les Stéphanois tenteront de rebondir sur la pelouse du Sporting Club de Bastia, pour le compte de ce 21e acte d'une pénible saison pour le peuple vert.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.