Monaco-PSG : Galtier pique une grosse colère

Christophe Galtier a tapé du poing sur la table après la nouvelle prestation affligeante du Paris Saint-Germain, battu ce samedi par l'AS Monaco à Louis-II.

Paris de mal en pis. Après son élimination contre l'Olympique de Marseille en huitièmes de finale de la Coupe de France (1-2), mercredi à l'Orange Vélodrome, le Paris Saint-Germain a pris le bouillon ce samedi sur le terrain de l'AS Monaco (1-3), dans une rencontre de la 23e journée de Ligue 1 marquée par les absences de Kylian Mbappé et Lionel Messi et le retour à la compétition de Presnel Kimpembe. Après l'énième contre-performance de ses troupes, la réaction de Christophe Galtier était très attendue.

“Je comprends la colère des supporters”

Sans surprise, l'entraîneur français n'a pas masqué sa colère. “Furieux” au micro de Prime Video, le Marseillais déplore “une entame catastrophique”, sur la chaîne officielle du club, et de “grossières erreurs défensives” sur les deux premiers buts monégasques. Tout en rappelant que la préparation des débats a été notamment tronquée par les blessures et “des problèmes de santé pour certains joueurs”, Fabian Ruiz ayant dû renoncer en raison d'un virus intestinal. “C’est aussi se rendre à l'évidence de comment est notre effectif actuellement avec des blessures, avec des joueurs qui étaient malades, des jeunes qui démarrent, des joueurs qui n'avaient pas joué depuis quasiment neuf ou dix mois.”

Très franc sur la réaction des fans“Je comprends la colère aussi de nos supporters. Elle est légitime” – Christophe Galtier invite à la remobilisation avant le huitième de finale aller de la Ligue des champions face au Bayern Munich. “On a une semaine très difficile, mais on doit être dans l'union sacrée, c'est le mot d'ordre. On verra ce qui va se passer mardi. On va se préparer, on va peu parler, on va travailler, préparer très sérieusement ce match-là, comme on a préparé les autres et en espérant qu'on puisse réintégrer des joueurs à la fois qui étaient sur le banc de touche et d'autres qui n'étaient pas là.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.