La révolte madrilène, le bijou de Nunez, deux énormes bourdes… Les Tops et les Flops de Liverpool-Real Madrid

Après s'être fait très peur en début de match, le Real Madrid s'est offert un succès retentissant (2-5) à Anfield lors de ce huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Si les attaquants ont brillé des deux côtés, les gardiens ont connu une soirée bien plus compliquée. Voici les Tops et les Flops de cette superbe rencontre entre Reds et Merengues. 

Les Tops de Liverpool-Real Madrid

Le Real est immortel

Les années se suivent et se ressemblent. Le Real Madrid a fait de la Ligue des Champions sa compétition personnelle, celle où il sait se sublimer. Même lorsqu'ils sont bousculés, au bord du KO, les Castillans ne s'avouent jamais vaincus et ne paniquent pas. Menés de deux buts au bout de vingt minutes de jeu, les hommes de Carlo Ancelotti étaient ainsi au bord du précipice. Grâce à un intenable Vinicius, les tenants du titre sont cependant parvenus à renverser la vapeur avant de tranquillement dérouler leur football durant le second acte. À la peine en championnat, pas brillant dans le jeu, le Real Madrid fera tout pour aller très loin dans sa compétition préférée. La concurrence n'a qu'à bien se tenir.

Un Pharaon historique

Tout comme ses partenaires, il paraissait bien moribond au cours des derniers mois. Pour ce huitième de finale de la Coupe aux Grandes Oreilles, Mo Salah a heureusement retrouvé tout son génie. Il est ainsi impliqué sur deux buts. Passeur décisif sur le premier, il pousse ensuite Thibaut Courtois à commettre l'irréparable. Grace à ce but, Mohamed Salah devient meilleur buteur africain de l'histoire de la Ligue des Champions avec 44 unités. S'il partage pour le moment ce titre avec Didier Drogba, le Pharaon devrait bientôt dépasser l'Eléphant.

Signé Vinicius

Alors que son équipe était en plein naufrage, le Brésilien a sonné la révolte. À la manière d'un Karim Benzema lors de la saison dernière, Vinicius s'est ce soir paré du costume du héros. Il réduit ainsi le score pour les Merengues d'une superbe frappe parfaitement placée au ras du poteau (21ème). Un peu plus tard, l'attaquant de la Seleção pousse Alisson Becker à la faute grâce à un pressing très efficace (36ème). Après ce très beau doublé, il compte désormais 6 buts en 5 titularisations cette saison en Ligue des Champions, des statistiques à la hauteur de son remarquable état d'esprit. En seconde mi-temps, il offre une très belle passe décisive à Karim Benzema.

Benzema est toujours là

Touché par de nouveaux pépins physiques, le Français fut un temps incertain pour cette rencontre. Finalement, le natif de Lyon était bien aligné au coup d'envoi et ce dernier n'a pas fait le déplacement rien. Après une première mi-temps un peu timide, KB9 s'est offert un joli doublé. On admirera notamment son remarquable sang froid sur sa deuxième réalisation du soir.

Le bijou de Nunez

Souvent moqué pour sa maladresse face à la cage adverse, l'Uruguayen nous a ce soir fait admirer sa finesse technique. Que dire de cette sublime ouverture du score après quatre minutes de jeu seulement. Sur un caviar de Mohamed Salah, l'ancien buteur de Benfica dévie la balle au fond des filets d'une subtile majer. Après un début de saison assez compliquée, le joueur de 23 ans a enfin pris ses marques au sein de sa nouvelle équipe. De bonne augure pour les mois à venir.

Les Flops de Liverpool-Real Madrid

L'énorme bourde de Courtois

Il avait été le héros et l'homme du match lors de la finale de la Ligue des Champions remportée (0-1)  par les Merengues contre les Reds en juin dernier. Mais ce soir, le gardien belge s'est rendu coupable d'une terrible erreur qui aurait pu avoir de lourdes conséquences. Ratant totalement un contrôle à priori facile sur une passe en retrait de Daniel Carvajal, il offre un but à Mohamed Salah (14ème) qui ne demandait pas un tel cadeau. Le reste de la rencontre fut très pénible pour l'ancien portier des Blues, chambré par Anfield à chaque fois qu'il touchait le ballon. Son compère de Liverpool est heureusement venu à sa rescousse…

Et la terrible réponse d'Alisson

Il ne faisait décidément pas bon être gardien ce soir à Anfield. Après Thibaut Courtois, ce fut en effet au dernier rempart des Reds de s'illustrer de la pire des manières. Sur un long ballon qui paraissait largement négociable, Alisson Becker a en effet raté sa relance qui est venue rebondir sur la jambe du très chanceux Vinicius Junior. De quoi rappeler des très mauvais souvenirs aux fans de Liverpool. Cette lourde erreur a malheureusement totalement relancé le Real.

Liverpool s'est effondré

Alors que les Reds semblaient avoir retrouvés leur football, le rêve s'est vite transformé en cauchemar. Totalement apathique en seconde mi-temps, la défense britannique a inlassablement subi la loi d'une attaque madrilène au sommet de son art. La charnière centrale composée de Joe Gomez et Virgil Van Dijk s'est notamment montré totalement dépassée face à la fougue de Vinicius et devant le sang froid de KB9.

 

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.