Mercato - OM : un prêt remis en question ?

L'OM de Pablo Longoria, qui va affronter le Paris Saint-Germain ce dimanche soir en Ligue 1, a un effectif comportant de nombreux joueurs prêtés.

Cette saison, Ruben Blanco, Nuno Tavares, Eric Bailly, Issa Kaboré et Ruslan Malinovskyi ont été prêtés dans le club phocéen. L'Ukrainien va rester puisque son contrat inclut une option d'achat obligatoire, mais pour les autres éléments, la question se pose assurément.

Le Portugais Nuno Tavares a par exemple indiqué, hier en conférence de presse, ne “rien” savoir sur “[son] futur”. Le latéral gauche, comme William Saliba l'an dernier, pourrait retourner à Arsenal à la fin de son prêt et y rester définitivement, alors que son contrat s'étend jusqu'en 2025 chez les Gunners et que ses performances sont intéressantes (27 matchs, 6 buts). Cela dit, Arsenal a recruté l'Ukrainien Oleksandr Zinchenko cet hiver, ce qui pourrait boucher l'avenir du Portugais en Angleterre.

Avenir incertain pour Bailly

Selon les informations de L'Équipe, Eric Bailly peut lui aussi s'inquiéter pour son avenir sur la Canebière. Le média indique que la tendance est à un départ de l'Ivoirien, prêté par Manchester United jusqu'à l'été 2023. Le défenseur central de 28 ans, souvent blessé ou en méforme, n'a été titularisé qu'à trois reprises en Ligue 1 avec Marseille, avant le match de demain soir, contre Paris. En tout, l'ancien de Villarreal a joué 14 rencontres cette saison avec la formation d'Igor Tudor, pour 8 titularisations.

Pour le recruter définitivement, l'OM devra débourser 7M d'euros. Une somme réduite, qui correspond à la valeur marchande d'Eric Bailly (8M d'euros selon Transfermarkt), mais qui ne pourrait pas suffire à l'OM, qui souhaite compter sur un joueur plus solide et plus apte à enchaîner les rencontres.

Si Eric Bailly s'éloigne de l'OM, Pablo Longoria et son équipe, Javier Ribalta en tête, devra trouver un remplaçant. Le Français Evan Ndicka, en fin de contrat avec l'Eintracht Francfort cet été, a été cité ces derniers mois du côté de l'OM.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.