Scandale Galtier : le PSG ouvre une enquête

Éclaboussé par les révélations sur Christophe Galtier, le Paris Saint-Germain a décidé de lancer une enquête interne ces dernières heures.

C'est une véritable bombe qu'ont sortie nos confrères de RMC ce mardi soir. Le média s'est procuré un mail authentifié et envoyé par Julien Fournier, ex-directeur du football des Aiglons, aux dirigeants d'INEOS, les propriétaires de l'OGC Nice, détaillant les propos de Christophe Galtier. On peut notamment lire que le technicien estime qu'il “ne pouvait pas avoir autant de noirs et de musulmans dans l’équipe“, parce qu'elle n'était pas assez “à l'image de la ville“.

Des accusations très graves à l'encontre de l'actuel entraîneur du Paris Saint-Germain, dont on sait la situation déjà extrêmement fragile dans la capitale. Si ces révélations sont avérées, son avenir ne fait évidemment aucun doute. Toujours selon RMC, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi se trouvait à Doha lorsque la nouvelle est tombée et ne veut pas prendre de décisions précipitées.

Le club a ouvert une enquête

En ce sens, le club a décidé de lancer une enquête pour “ne pas se mettre à la faute vis-à-vis d’un de ses salariés“. D'après la même source, le PSG n'était pas au courant des propos par Galtier au moment où le natif de Marseille s'est engagé avec le club de la capitale. Un proche d'Al-Khelaïfi explique même que “s’il l’avait su, jamais Galtier n’aurait pu signer au PSG“.

Au vu de la bonne relation qui existe entre les patrons d'INEOS et les dirigeants parisiens, le champion de France en titre devrait pouvoir obtenir rapidement ces informations et statuer sur le cas Galtier dans les prochains jours.

https://twitter.com/hadrien_grenier/status/1646102429207855105

De son côté, le coach parisien devrait être invité à réagir à ces accusations lors de la prochaine conférence de presse, en marge de la réception du RC Lens, prévue ce vendredi.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.