Mercato - Sampaoli retrouve un banc et l’un de ses anciens joueurs à l’OM !

Débarqué du FC Séville il y a quelques semaines, Jorge Sampaoli vient de s'engager avec son nouveau club.

Coach de l'Olympique de Marseille lors de la saison 2021-2022, Jorge Sampaoli avait réussi à hisser les Olympiens à la deuxième place de Ligue 1, lors de la dernière journée du championnat. Mais contre toute attente, l'Argentin avait décidé de claquer la porte début juillet en raison du manque de garanties offertes par ses dirigeants concernant le mercato d'été. Igor Tudor avait été nommé quelques jours plus tard.

De son côté, Sampaoli avait rapidement rebondi du côté du FC Séville, son ancien club, missionné pour redresser le club, englué dans les bas fonds de la Liga. Arrivé en octobre, il sera limogé mi-mars avec un bilan très mitigé de 13 victoires, 6 nuls et 12 défaites en 31 matchs. Moins d'un mois plus tard, voilà que l'ancien sélectionneur de l'Argentin et du Chili a déjà retrouvé un poste, puisqu'il s'est engagé avec Flamengo jusqu'au 31 décembre 2024.

Sampaoli va retrouver Gerson

C'est par l'intermédiaire d'un communiqué que Flamengo a annoncé le nom du successeur de Vitor Pereira, à quelques heures de la reprise du championnat brésilien. Sampaoli est un habitué de la Série A, pour avoir coaché Santos lors de la saison 2018-2019 et l'Atlético Mineiro deux ans plus tard.

Pour cette nouvelle aventure, El Pelado pourra s'appuyer sur un joueur qu'il connaît bien et qu'il avait lui-même fait venir à Marseille : Gerson. En grande difficulté avec l'OM lors de la première moitié de saison, le Brésilien avait décidé de revenir dans son ancien club pour reprendre confiance. Mais l'international auriverde est toujours dans le dur, avec seulement une seule titularisation depuis son retour. Il tentera de se relancer sous les ordres de son ancien entraîneur.

En ouverture du championnat brésilien, Flamengo sera opposé à Coritiba. La saison dernière, les Mengao avait terminé cinquième de Série A.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.