OM : Tudor rend un vibrant hommage à Sanchez

Meilleur buteur de l'Olympique de Marseille cette saison, Alexis Sanchez est le joueur qui tire tout le groupe vers le haut. Leader par l'exemple, il a été une nouvelle fois salué par son entraîneur en conférence de presse.

Lors de son arrivée à l'OM lors du mercato estival, des doutes subsistaient quant à la capacité d'Alexis Sanchez à tenir le coup physique et à enchaîner les rencontres, alors que le Chilien sortait d'une saison assez mitigée où il n'avait été titulaire qu'à neuf reprises sous les couleurs de l'Inter.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien Gunner a fait taire tous ses détracteurs. Auteur de 17 buts et 2 passes décisives en 40 rencontres (dont 37 en tant que titulaire) toutes compétitions confondues avec les Phocéens, El Niño Maravilla, enchaîne les prestations de très haut niveau et sa “grinta” est contagieuse pour ses partenaires. En marge de la réception d'Angers, Igor Tudor a une nouvelle fois tenu à lui rendre hommage.

“Après les aliens comme Messi, Ronaldo, Haaland et Mbappé, il n'est pas loin derrière”

Au point de le classer très haut dans la hiérarchie des meilleurs attaquants de la planète : “C'est un joueur clé pour nous, concède le technicien croate. Il y a un OM avec et un OM sans Alexis Sanchez. C'est un joueur d'un autre niveau. On oublie peut-être ça, car c'est quelqu'un de très normal, de très humble. Après les aliens comme Messi, Ronaldo, Haaland et Mbappé, il n'est pas loin derrière.

Malgré son importance à Marseille, Alexis Sanchez n'a toujours pas prolongé l'aventure au club. En fin de contrat avec l'OM au mois de juin, le Chilien attend la fin de la saison pour discuter d'une éventuelle prolongation. L'élément déterminant pour le buteur sera une qualification en Ligue des Champions la saison prochaine. Pour l'instant, les Olympiens devront passer par les barrages.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.