PSG : Galtier et Sanches réagissent aux sifflets contre Messi

Après la victoire écrasante face à l'AC Ajaccio (5-0) samedi soir au Parc des Princes lors de la 35e journée de Ligue 1, Christophe Galtier n'a pas échappé à une question sur les sifflets entendus à l'encontre de Lionel Messi.

La rupture semble désormais totale entre Messi et une grande partie des supporters parisiens. Même en l'absence des Ultras en tribunes, l'international argentin a été copieusement sifflé par moments. Une attitude liée au récent déplacement polémique du septuple Ballon d'Or en Arabie Saoudite pour honorer un contrat juteux, même si des sifflets avaient déjà été entendus à plusieurs reprises depuis l'élimination du PSG en 8es de finale de Ligue des Champions contre le Bayern Munich (0-1, 0-2).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

Galtier défend Messi

Après la rencontre, Christophe Galtier a été interrogé au sujet de Lionel Messi, auteur d'une prestation transparente. “Il y a eu des sifflets quand il touchait le ballon. Mais une grande partie du stade a couvert ces sifflets par des encouragements et des applaudissements. Il est resté dans son match, et a joué son rôle d'animateur de jeu pour créer des situations pour l'équipe. Il est ‘habitué', sa carrière l'a amené dans des situations difficiles. Encore une fois, il y a eu des sifflets et des applaudissements”, a tempéré le coach parisien devant les médias.

Renato Sanches : “Une situation assez bizarre”

En zone mixte, Renato Sanches a lui aussi été interrogé sur ces sifflets à l'encontre de la star argentine. “Je ne sais pas, c'est une situation assez bizarre. C'est dur pour Messi, pour l'équipe, pour le club. Ce n'est pas moi qui vais parler de cette situation”, a lâché le milieu de terrain portugais. Une chose est sûre, le Paris Saint-Germain a fait un pas supplémentaire vers un 11e titre de champion de France en corrigeant le club corse avec un festival offensif grâce à Fabian Ruiz (22e), Achraf Hakimi (32e) et Kylian Mbappé (47e, 54e) avant un CSC de Youssouf (73e). Ce succès permet au PSG de reprendre six points d'avance sur le RC Lens, vainqueur de Reims vendredi soir à Bollaert (2-1).

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !