Mercato - PSG : la mise au point de Wijnaldum sur son avenir

Prêté à l'AS Roma par le Paris Saint-Germain, Georginio Wijnaldum est dans l'impasse au sein du club de la Louve. Les Romains hésitent encore à lever l'option d'achat du Néerlandais.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Wijnaldum. Auteur d'une première année extrêmement décevante au PSG, l'ancien de Liverpool a tenté de se relancer en prêt du côté de l'AS Rome. Sous les ordres de José Mourinho, le milieu de terrain a, une nouvelle fois, très peu pesé lors de la campagne qui vient de s'achever avec 2 buts en 23 matchs disputés toutes compétitions confondues, dont 12 en tant que titulaire. À sa décharge, une blessure au tibia l'a éloigné des terrains plusieurs semaines à son arrivée.

Logiquement, le récent sixième de Serie A n'est pas très chaud pour lever l'option d'achat de huit millions d'euros au vu de ses performances durant la saison. Côté Parisien, on souhaite se débarrasser du joueur de 32 ans, qui n'entre plus dans les plans du club francilien. Face à cette situation, Wijnaldum n'espère qu'une chose : pouvoir avoir du temps de jeu la saison prochaine, comme il l'a confié à la presse néerlandaise.

“Je ne joue plus depuis 2021”

Je n'ai pas encore parlé à la Roma ou au PSG, confie l'ancien des Reds. Je choisirai mon prochain club en fonction de mes sensations, je n'ai pas encore décidé. Je vais évaluer mes options, mais je veux vraiment jouer. Je ne joue plus depuis 2021.

Sous contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2024, Wijnaldum ne devrait pas poursuivre sa carrière en France selon toute vraisemblance. Il y a quelques mois, la Roma avait d'ailleurs sondé le club de la capitale pour une résiliation de contrat. En cette fin de saison, c'est une alternative qui pourrait sans doute être étudiée par les décideurs parisiens. Pour rappel, le Néerlandais possède un salaire démentiel de plus de 900 000 euros brut mensuels.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.