OL : “Je n’étais pas heureux”, les confidences d’un ancien défenseur

Longuement interrogé par le site SportàCaen.fr, Damien Da Silva s'est confié avec honnêteté sur son passage dans la capitale des Gaules. Peu mis à l'honneur durant plus d'une saison, le défenseur n'a pas très bien vécu cet intermède lyonnais. 

Le 1er juillet 2021, Damien Da Silva, libre de tout contrat, s'engageait avec l'Olympique Lyonnais. Le Français sort alors d'un passage plutôt convaincant au sein du Stade Rennais (118 apparitions, 8 buts et 3 passes décisives). Le natif de Talence ne connaitra malheureusement pas autant de réussite chez les Rouges et Bleus.

Le défenseur ne va pour cause jamais parvenir à s'imposer. En une saison et demi passée à Lyon, Damien Da Silva n'aura seulement connu que 29 apparitions. N'ayant donc probablement que peu de perspectives sur son avenir, l'ancien joueur du Stade Malherbe de Caen décide de quitter l'Hexagone au mois de février 2023.

“Rester sur le banc a été très, très dur pour moi”

Ce dernier s'envole alors pour l'Australie où il s'engage avec le Melbourne Victory. Répondant aux questions de SportàCaen.fr, Damien Da Silva n'a pas caché une certaine frustration à l'heure d'évoquer son passage par l'Olympique Lyonnais et les raisons de son départ.

“Clairement, non. Je n’étais pas heureux (Ndrl : lorsque je jouais pour l'OL). C’est d’abord parce que je ne jouais pas. Je savais que ça allait être le plus dur. C’était un de mes challenges, de ne pas lâcher et d’essayer de gratter des matchs. Il y a eu des périodes un peu longues sans jouer. C’est ce qui me manquait le plus. J’adore travailler, mais il faut que je puisse me défouler en compet’ à la fin. Rester sur le banc a été très, très dur pour moi. Je me suis toujours dit : je préfère largement jouer dans un club d’un niveau inférieur que d’être dans un grand club et ne pas jouer. C’était un challenge, je l’ai pris, mais ça a été dur, a ainsi confié Damien Da Silva à nos confrères.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.