Mercato - L’OM identifie clairement ses indésirables

L'Olympique de Marseille a présenté, ce mardi après-midi, son nouveau coach, l'Espagnol Marcelino. L'occasion pour la direction d'aborder le sujet du mercato estival, alors que l'OM va disputer son premier match officiel dans un mois.

Le nouvel entraîneur phocéen a clairement indiqué que les choses allaient changer dans l'effectif. Adepte de la défense à 4, pour évoluer en 4-4-2, en 4-2-3-1 ou 4-3-3, contrairement à Igor Tudor, qui jouait avec une défense à 3, Marcelino a besoin de latéraux, notamment. Or, l'OM en manque cruellement, et seul Jonathan Clauss semble pouvoir évoluer à ce poste parmi les joueurs importants du club français. Pour l'Espagnol, “quelques ajustements seront nécessaires au sein de l'effectif”.

Même son de cloche pour Pablo Longoria, qui comprend “l'inquiétude” suscitée par le léger retard du club sur le mercato. Mais le président a annoncé que le club allait “prendre des risques”  sur le mercato, pour “donner au coach et aux supporters le meilleur effectif possible”. Et celui-ci devrait se faire sans la majorité des joueurs prêtés par l'OM la saison dernière.

L'OM impitoyable avec les prêtés

Le directeur sportif du club français, l'Espagnol Javier Ribalta, a également pris la parole, notamment pour évoquer le sort des joueurs cédés temporairement par l'OM, le plus souvent à l'étranger : “(Isaak) Touré rejoindra le groupe. Les autres joueurs ne resteront pas avec nous, on doit trouver une solution. Le seul qui pourrait avoir une chance, c'est Pape Gueye parce qu'il a bien joué à Séville”.

 

Les “autres joueurs”, que l'Espagnol ne nomme pas, sont nombreux : il y a Jordan Amavi, prêté sans succès à Getafe et suivi en L1 ; Pol Lirola, qui ne s'est pas imposé à Elche, le 20e de la Liga ; Luis Henrique, à la peine à Botafogo ; Konrad De la Fuente, peu utilisé par l'Olympiakos Le Pirée, ou encore Salim Ben Seghir, inefficace à Valenciennes en L2 (1 passe décisive en 18 apparitions).

À cause leur insuccès hors de Marseille l'an passé, le départ de ces joueurs ne sera pas une mince affaire.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.