L’équipe-type de la 3e journée de Ligue 1

Vainqueur à Nice (3-1) et toujours leader du classement, Bordeaux est très bien représenté dans notre équipe-type de la 3e journée du championnat de France de Ligue 1. Mais l’Olympique de Marseille, tombeur de Guingamp, n’est pas en reste non plus.

Qui arrêtera Bordeaux ? Pas Nice en tout cas. Samedi dernier, les Girondins se sont imposés à l’Allianz Riviera (3-1), signant ainsi une troisième victoire en trois rencontres de championnat. Leaders du classement avec neuf points, les joueurs de Willy Sagnol ont fait preuve, sur la Côte d’Azur, d’un sacré orgueil après le premier but azuréen. Sur son côté droit, le Brésilien Mariano fut à son avantage, comme Grégory Sertic (un but), Diego Rolan (une passe) et Cheick Diabaté, buteur puis passeur avant de quitter ses partenaires pour un deuxième carton jaune.

Il ne faudrait pourtant pas résumer ce week-end de Ligue 1 à la seule performance aquitaine. A n’en pas douter, l’autre enseignement vient du premier succès de l’Olympique de Marseille de Marcelo Bielsa, sur le terrain de Guingamp (1-0). Retenons la bonne prestation du défenseur camerounais Nicolas Nkoulou, mais aussi celle de Giannelli Imbula et de Dimitri Payet, ce dernier délivrant une passe décisive pour l’unique but de la partie, celui d’André-Pierre Gignac, qui n’aurait pas volé sa place dans cette équipe-type de la 3e journée.

Pour le reste, Benoit Costil est à féliciter. A Saint-Etienne, le Stade Rennais a été dominé, mais le gardien de but breton a sorti le penalty tiré par l’attaquant turc Mevlut Erding. Dans le Forez, les hommes de Philippe Montanier sont allés chercher le 0-0. Dans les rangs lillois, Simon Kjaer, toujours excellent en défense, a gratifié son match contre Lorient d’un but, permettant au Losc de l’emporter 2-0. Comme le Montpelliérain Siaka Tiéné, auteur d’un coup franc direct aux dépens de Metz (2-0). Enfin, Lalaïna Nomenjanahary est venu plomber l’ambiance de Gerland à l’occasion de la victoire de Lens face à l’OL (1-0).