Sortie de vestiaires avec… Kostas Manolas

Titulaire dans l’axe de la défense romaine, le Grec Kostas Manolas a vécu une soirée très difficile avec le naufrage des siens face au Bayern Munich hier soir (1-7). Pour TopMercato, l’international Hellène revient sur la rencontre et parle de la saison des Giallorossi.

Kostas Manolas

Kostas Manolas, l’AS Roma a complètement coulé sur sa pelouse hier soir face à une très belle équipe du Bayern de Munich…

Ce match a été un désastre du début à la fin. Nous avons pris l’eau de toutes parts et nous avons tous très mal joué. Je crois que c’est la pire défaite que j’ai vécue dans ma vie jusqu’à présent. À la fin du match, on n’osait même pas se parler et tout le monde avait une tête des mauvais jours dans les vestiaires. Le Bayern nous a donné une véritable leçon de football de la première à la dernière minute. Nous avons tout fait de travers et cela se paye cash contre des équipes de ce niveau. On va digérer cette déroute et se remettre au travail afin que cela ne se reproduise plus jamais.

Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné chez les Munichois ?

Cette équipe est un rouleau compresseur, une machine à gagner. Le Bayern possède tellement d’excellents joueurs et tout le monde joue extrêmement bien. Il y a deux choses qui m’ont vraiment impressionnées : la première, c’est le mouvement de chacun des joueurs. Chacun d’entre eux sait ce qu’il doit faire et se déplace toujours de manière intelligente. Chaque joueur de Pep Guardiola connaît sa partition par coeur, c’est assez impressionnant. La deuxième chose qui m’a impressionnée, c’est leur jeu de passe. Le ballon circule parfaitement bien et le Bayern alterne entre le jeu court et le jeu long sans aucuns soucis. Je tiens à féliciter les Munichois. C’est une équipe extraordinaire qui va aller très loin dans cette compétition. J’en fais mon favori pour la victoire finale en Ligue des champions.

Que peut-on attendre de l’AS Rome pour la suite de cette Ligue des champions ?

Tout d’abord, on veut absolument se rattraper lors du prochain match à Munich. On va corriger les erreurs que nous avons réalisées lors de ce premier match face au Bayern afin de faire meilleure figure en Bavière. Ensuite, on veut valider notre billet pour le tour suivant au plus vite. Malgré cette défaite, nous sommes toujours seconds de la poule. Nous avons encore notre destin en main. On va continuer à apprendre et essayer d’aller le plus loin possible dans la compétition. Ce n’est pas parce qu’on a perdu que l’on va baisser les bras. C’est sur les défaites que l’on construit les futures victoires.

L’AS Rome pointe à la seconde place en Serie A à seulement un point du leader, la Juventus. Que pensez-vous de la saison de votre équipe jusqu’à présent en championnat ?

Nous sommes dans la roue de la Juventus et nous jouons probablement le meilleur football de toute la Serie A. En dehors de ce match perdu à Turin, nous avons montré match après match que nous étions l’un des favoris pour le titre. Avec le groupe de joueurs que l’on a et notre qualité de jeu, j’estime que l’on a toutes nos chances pour décrocher le Scudetto. Tout le monde au club, du staff, aux dirigeants en passant par les joueurs et les supporters, est obnubilé par le titre. On veut absolument le gagner, c’est notre objectif numéro 1 pour cette saison.