Equipe de France (F) : le gros pétage de plombs de Renard !

La fin du match de l'équipe de France féminine contre le Brésil, ce samedi à la Coupe du monde 2023, a été marquée par la grosse colère du sélectionneur des Bleues Hervé Renard.

Six jours après une entrée en lice manquée contre la Jamaïque (0-0), la France a enfin lancé sa Coupe du monde féminine 2023. Ce samedi, les joueuses de Hervé Renard se sont imposées face au Brésil (2-1), dans un match comptant pour le groupe F de la phase de poules. Un succès décroché sur des buts d'Eugénie Le Sommer (17e) et Wendie Renard (83e) qui permet aux Françaises de faire un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale. Avec quatre points, les Bleues prennent les commandes de la poule avant une dernière rencontre contre le Panama, mercredi, l'adversaire supposé le plus faible.

Renard salue le “courage” de ses joueuses

Tendue, la fin de rencontre a été marquée par la grosse colère du technicien français. La raison ? Le successeur sur le banc de Corinne Diacre a très mal vécu le temps additionnel à rallonge accordé par le corps arbitral. L'ancien technicien de Lille n'a ainsi pas caché sa stupeur lorsque l'arbitre australienne Katherine Margaret Jacewicz a accordé un dernier coup franc suite à une faute de Selma Bacha.

L'occasion offerte aux Brésiliennes, finalement non convertie par une égalisation dans les dernières secondes, était pourtant légitime puisque le temps additionnel de sept minutes n'était pas totalement écoulé. Sans conséquence donc pour les Tricolores, même si Hervé Renard a été sanctionné d'un carton jaune pour son attitude déplacé.

“On a eu le courage de réagir après le but encaissé. On a fait preuve de beaucoup de courage, de beaucoup d'abnégation. Dans une compétition, il y a des matchs référence. Celui-là en fait partie parce qu'on a battu une très belle équipe du Brésil. Wendie Renard, c'est l'expérience. Sans elle, c'est dur. Merci à elle d'avoir serré les dents et à toutes les filles d'avoir fait tant d'efforts. N'oublions pas que ce n’est qu'un match de poule. Donc, félicitations pour aujourd'hui mais on se concentre pour le Panama. C'est toujours mieux de finir premier. C'était l'objectif. On s'était mis un peu en difficulté avec la Jamaïque, on avait manqué d'efficacité. Aujourd'hui, on a été assez efficace”, s'est-il félicité après la rencontre.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.