Renard répond à la grosse polémique sur sa causerie !

Hervé Renard, le sélectionneur de l'Équipe de France féminine, a été critiqué par une ancienne joueuse, Melissa Plaza, pour sa causerie contre le Brésil, qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

L'entraîneur de 54 ans a été dans l'actualité, ces derniers jours, après une causerie animée, juste avant le match face au Brésil en phase de poules de la Coupe du monde. Partagée par la FFF sur X – anciennement Twitter -, la vidéo, longue de plus de deux minutes, a rencontré du succès, auprès du public comme de ses joueuses, qui se sont imposées 2-1.

Tout le monde cela dit n'a pas été convaincu. Dans une interview accordée à So Foot, l'ancienne internationale française (2 sélections), Melissa Plaza, a remis en cause l'ancien entraîneur du LOSC, du Ghana, de la Côte d'Ivoire ou du Maroc, affirmant qu'on n'a “pas besoin de hurler pour motiver” et pointant globalement du doigt “les attitudes virilistes” d'Hervé Renard.

“Je respecte son opinion”

Dans L'Équipe, le Français a tenu à répliquer, concédant ne pas pouvoir plaire à tout le monde, mais désirant ne pas changer : “Je suis moi-même. Si c'est pour faire différemment, cela ne sert à rien de venir me chercher, même s'il faut que je m'adapte à des caractéristiques différentes. Je respecte son opinion, je ne sais pas si c'est par réelle conviction ou si c'est un peu pour faire le buzz. Cela ne me perturbe pas. Par contre, si les filles viennent me voir et me le disent… Je leur ai posé la question, si jamais je n'étais pas dans la bonne direction, elles me le diraient. Il y a dans cette équipe des caractères forts, elles ne se gêneraient pas pour me le faire savoir. (…) Parfois, ça peut desservir d'être un peu trop cash, mais je suis comme ça. Je ne sais pas cacher mes sentiments. L'important, c'est que cela contente les joueurs”.

Mardi, après une causerie du sélectionneur, les Bleues d'Hervé Renard joueront les huitièmes de finale contre le Maroc de Raynald Pedros, à 13h00.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.