OM : Zubizarreta se paye le jardinier du Vélodrome

Andoni Zubizarreta était habitué à voir des rencontres de football sur de jolis terrains, en Espagne. Il découvre peu à peu les pelouses très médiocres de la Ligue 1.

Stade Vélodrome

“Quand il y a une bonne pelouse, on peut développer son jeu et jouer vite. Là, on se trouve dans un cas complètement différent, a-t-il expliqué sur les ondes de RMC. Elle n’est pas à la hauteur d’un grand club. Je suis sûr que toutes les équipes qui viennent jouer contre nous au Vélodrome préfèrent justement qu’on ait un gazon en mauvais état. Normalement, ces problèmes-là, on les rencontre à l’extérieur. Ce n’est pas normal de disputer un match de Ligue 1 sur un tel terrain.”

Le terrain ne soutient pas la comparaison avec celui du Parc des Princes : “Quand tu vois la pelouse du Parc des Princes… Tu peux jouer en moins de touches, éliminer plus facilement les adversaires, aller rapidement vers l’avant. À Barcelone, on voulait toujours une herbe courte, pour que le ballon aille vite. On demande juste de pouvoir bien jouer au football. En plus, là, c’est dangereux. Et pas seulement pour les joueurs de l’OM”, a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’entretien de la pelouse est à la charge du consortium Arema.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)