EdF : La mise au point de Deschamps sur Mbappé

Alors que Kylian Mbappé devait se présenter en conférence de presse ce jeudi après-midi, ce dernier a une nouvelle fois laissé sa place. Dans la foulée, Didier Deschamps a réagi à son absence.

Depuis quelques mois, Kylian Mbappé ne fait que de très rares apparitions face aux médias, que ce soit en club avec le Paris Saint-Germain ou lors des rassemblements avec l'équipe de France. Selon la tradition, c'est souvent le capitaine de la sélection qui se rend en conférence de presse la veille des rencontres, aux côtés du sélectionneur. Pour autant, c'est bien Aurélien Tchouaméni qui était présent : “Je ne sais pas si c'était prévu, je l'ai appris tout à l'heure, le coach m'a prévenu, j'ai accepté, je ne pouvais pas dire non“, a d'ailleurs déclaré le milieu défensif du Real Madrid. Un peu plus tôt dans la journée, Le Parisien expliquait que le joueur du PSG préférait se concentrer sur le terrain.

Sans surprise, Didier Deschamps a été interrogé sur l'absence de son attaquant. Le technicien français a notamment reproché à la presse de trop s'attarder sur son cas : “Je discute régulièrement avec lui, explique-t-il. Kylian a besoin de tranquillité. Il est là. Il fera partie demain de l'équipe qui a un objectif bien précis. Vous parlez beaucoup de lui, il est suffisamment grand pour se protéger. On parle énormément de lui. Mais lui s'inscrit dans un collectif.

Un 41ème but face aux Pays-Bas ?

En fin de conférence, il a une nouvelle fois réagi, un brin agacé, à la période de moins bien de son joueur, muet depuis quatre rencontres : “J'ai déjà répondu… La préparation c'est un élément qui a pu amener le fait que son potentiel athlétique ne soit pas à 100%. Ça arrive à d'autres. C'est un autre contexte. Il donnera le max. Évidemment qu'il a eu un été qui n'est pas l'été de tous les joueurs en termes de préparation.

Au sein du groupe, on ne semble en tout cas pas vraiment voir de différence, comme l'a expliqué Aurélien Tchouaméni : “Il est très souriant, comme d'habitude. On ne voit pas de problème. Chaque joueur a des situations différentes en club, on sait le joueur qu'il est. Il a montré qu'il est à un très haut niveau aux entraînements.

La meilleure des réponses sera évidemment de se montrer décisif face aux Pays-Bas ce vendredi soir.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.