OGC Nice : le couperet tombe pour Atal !

Après la publication d'une vidéo antisémite, Youcef Atal est visé par une enquête pour “apologie du terrorisme”. Le défenseur de l'OGC Nice devait également s'entretenir avec ses dirigeants.

Pour rappel, l'international algérien avait publié une vidéo demandant que “Dieu envoie un jour noir pour les juifs” dans le conflit qui oppose Israël à la Palestine. Malgré des excuses rapides où il avait notamment expliqué avoir “conscience que la publication a choqué plusieurs personnes” et confié qu'il “condamne toutes formes de violence, où que ce soit dans le monde“, cela n'a pas empêché une enquête d'être ouverte pour “apologie du terrorisme”.

La ministre des Sports, Amélie Oudea-Castéra s'était également exprimée sur le sujet, en attendant de la part de l'OGC Nice une réaction appropriée : “J'ai également pu échanger avec le président de l'OGC Nice : dans les prochaines heures, un échange aura lieu entre le joueur et le club. Je serai vigilante à l'égard des décisions qui seront prises à son issue“, avait-elle déclaré. Ce mercredi matin, le club azuréen a pris une première décision forte.

Atal suspendu jusqu'à nouvel ordre

Par l'intermédiaire d'un communiqué, les Aiglons ont annoncé que le défenseur de 27 ans allait être suspendu jusqu'à nouvel ordre, dans l'attente du verdict de la justice et du Conseil National de l'Ethique de la FFF : “Dès son retour de la sélection nationale d'Algérie, où il était depuis le 9 octobre, les dirigeants de l'OGC Nice ont convoqué et échangé avec Youcef Atal. L'OGC Nice entend que le joueur a reconnu son erreur en retirant rapidement le partage de la publication et a présenté ses excuses écrites et publiques. Néanmoins, compte tenu de la nature de la publication partagée et de sa gravité, le club a pris la décision de prendre immédiatement des premières sanctions disciplinaires à l'encontre du joueur, préalables à celles qui pourraient être décidées par les instances sportives et judiciaires. À ce titre, le club a décidé de suspendre Youcef Atal jusqu’à nouvel ordre“, peut-on notamment lire.

Avant de conclure : “Nous tenons à souligner que la réputation et l'unité de l'OGC Nice résultent du comportement de l'ensemble de ses salariés qui doit être en accord avec les valeurs défendues par l'institution. Comme lors de son message de vendredi dernier, où l’OGC Nice rappelait son engagement ferme pour que la paix prévale sur toute autre considération.” L'horizon se noircit pour Youcef Atal.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.