Lens : après un nul, Haise s’en prend à un milieu “pas très bon”

Le RC Lens de Franck Haise a fait match nul (0-0) contre Le Havre, à l'extérieur ce vendredi soir. Le club français est 14ᵉ de Ligue 1, derrière le promu havrais (11ᵉ).

Interrogé en conférence de presse après la rencontre, l'entraîneur tricolore n'a pas boudé un nul mérité, selon lui : “Résultat équitable ? Oui, parce qu'on n'a pas fait le même match en termes de qualité sur les deux périodes”. Pointant une première mi-temps “largement insuffisante”, où il y a eu seulement “huit bonnes minutes”, Franck Haise a ensuite salué la deuxième période, lors de laquelle ses joueurs ont été “plus cohérents”. Mais, globalement, “il y a eu trop de manques en première période pour faire mieux sur l'ensemble”.

Diouf prend pour tout le monde

Recruté pour 14 millions d'euros cet été au FC Bâle, en Suisse, le milieu français Andy Diouf, jeune (20 ans), a été titularisé par Franck Haise, avant d'être sorti à la mi-temps. Le coach en a donné la raison principale : “C'est un choix. C'est rarement uniquement tactique à la pause. J'aurais pu faire d'autres choix. Il faut dire les choses, il n'a pas été très bon”.

Un type de sortie rare pour les coachs, régulièrement soucieux de ne pas pointer individuellement leurs hommes devant les médias. Cette saison, le Lensois, sous contrat jusqu'en 2028, a disputé 11 rencontres, dont 9 de L1, pour 7 titularisations.

“Un point ne fait pas beaucoup avancer”

L'entraîneur français a ensuite reconnu que récupérer avant la rencontre “douze joueurs” concernés par la trêve internationale n'était pas l'idéal, avec “une préparation” qui “n'est pas pareille que d'habitude”. Mais Franck Haise s'en contente : “Maintenant, je me dis que finalement ce match nul a produit du contenu et qu'au vu de nos manques sur cette première mi-temps, je vais le prendre sans avoir pris de but. Notre série continue même si un point ne fait pas beaucoup avancer”.

Ce mardi, le RC Lens va retrouver la Ligue des Champions, contre le PSV Eindhoven, avant de jouer Nantes samedi prochain (21h).

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.