Le coach d’Al-Nassr lâche ses vérités sur Cristiano Ronaldo

À 38 ans, Cristiano Ronaldo continue de faire trembler les filets, que ce soit avec Al-Nassr, mais également avec la sélection portugaise, avec qui il a inscrit deux doublés durant la trêve internationale.

Sans surprise, Cristiano Ronaldo éclabousse la Saudi Pro League de son talent depuis qu'il y a posé ses valises le 30 décembre 2022. Depuis le début de la saison, il a déjà inscrit 10 buts en 8 rencontres et occupe la tête du classement des buteurs en Arabie saoudite.

Si son apport sur le terrain est indéniable, son entraîneur Luis Castro a confié à Marca que le Portugais apportait également beaucoup en dehors du terrain : “Vous n’avez pas besoin d’exiger de Cristiano, il le fait déjà lui-même, lance le coach portugais. Il nous donne de la rigueur, de la discipline, des exigences maximales, toujours vouloir gagner, vouloir briller devant le monde.

“Cristiano Ronaldo traverse un moment très heureux”

Le coach de 62 ans sent même un joueur très épanoui au quotidien : “Cristiano traverse un moment très heureux, il sent qu’il traverse un bon moment dans sa carrière, il sent qu’il s’amuse. Je vais parler un peu pour lui sans y être obligé, mais je m’en excuse d’avance. Cristiano est conscient qu’il vit les derniers moments de sa carrière, il n’y a donc rien de mieux que d’en profiter. Il n’y a rien de mieux que d’être heureux. Parce que les derniers moments d’une carrière sont ceux qui restent souvent avec vous jusqu’à la fin de votre vie.

Et Luis Castro de conclure : “J’aime beaucoup être l’entraîneur d’un joueur qui, malgré son âge, aime le football, aime s’entraîner, aime ses coéquipiers… Il est un modèle pour ses coéquipiers. Cristiano est un homme de convictions, un homme de buts.

Le quintuple Ballon d'Or a affirmé vouloir prolonger sa carrière jusqu'à la Coupe du monde 2026. Il aurait donc 41 ans.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.