Mercato - Brentford fixe le prix de Toney, Chelsea et Arsenal face à un casse-tête

Brentford aurait fait connaître le tarif d’Ivan Toney à ses courtisans. Chelsea et Arsenal, qui le convoitent depuis l'été dernier, sont fixés !

Ivan Toney a marqué les esprits durant la saison 2022-2023. Le natif de Northampton a inscrit la bagatelle de 20 buts en 33 rencontres de Premier League. De quoi attirer le regard des recruteurs du pays. Cependant, Brentford n'est pas décidé à le lâcher et souhaite le conserver encore une saison.

D’après les informations recueillies par Sky Sports, Brentford a fixé le prix de son attaquant en vue des prochains mercatos. Les Bees ne le laisseront pas partir pour moins de 115 millions d’euros. Un montant monumental qui a de quoi refroidir ses prétendants, parmi lesquels figureraient de nombreux grands clubs européens, dont Chelsea et Arsenal.

Toney a longtemps évolué dans les divisions inférieures

Ivan Toney purge actuellement une suspension de huit mois pour des paris illicites. Le joueur n’a donc pas encore joué cette saison, mais devrait retrouver les terrains le 16 janvier.

Âgé de 27 ans, Toney connaît une carrière singulière. Le natif de Northampton a passé l’essentiel de sa carrière dans les divisions inférieures. Il a disputé 45 matchs de Championship (avec 31 buts et 10 passes décisives), 165 de League One (avec 65 buts et 21 passes décisives) et 53 de League Two (avec 11 buts et 5 passes décisives). Sa capacité à élever son niveau à chacune de ses promotions a pu surprendre. Il a été sélectionné en équipe d’Angleterre en mars dernier.

https://www.youtube.com/watch?v=FwsjrYKJ9Ys

Le transfert d’Ivan Toney est estimé à 35 millions d’euros par le site Transfermarkt, tandis que son contrat court jusqu’en juin 2025. Compte tenu des exigences de Brentford, il n'est pas certain que Chelsea et Arsenal insisteront sur son dossier.

Pour rappel, les Blues et les Gunners ont été parmi les plus gros dépensiers durant le mercato estival. Chelsea a misé 468 millions d'euros pour recruter, tandis qu’Arsenal a dépensé 235 millions d'euros.

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.