Riolo pointe du doigt les “pommes pourries” du mercato de l’OM !

Alors que l'OM s'est imposé ce jeudi contre l'AEK Athènes en Ligue Europa, le club phocéen est dans le dur en L1 (9ᵉ) avant d'affronter le RC Lens, dimanche soir (20h45). Pour certains journalistes, le recrutement de Pablo Longoria est à mettre en cause.

Cet été, l'OM a changé drastiquement de visage. Au revoir Alexis Sanchez, Dimitri Payet, Mattéo Guendouzi ou Sead Kolasinac, et bienvenue à Pierre-Emerick Aubameyang, Geoffrey Kondogbia, Iliman Ndiaye ou Renan Lodi. Mais la formation de la cité phocéenne est à la peine en championnat, avec une 9ᵉ place loin du standing de Marseille, qui a dû changer d'entraîneur en septembre, en passant de l'Espagnol Marcelino, au jeu plus défensif, à l'Italien Gennaro Gattuso, qui va plus vers l'avant.

Riolo critique le recrutement de Longoria

Pour le journaliste de RMC Daniel Riolo, l'effectif n'est tout simplement pas assez qualitatif cette saison : “Le recrutement de l'OM ? Quand tu ne prends que des mecs qui ne sont plus du tout titulaires dans leurs clubs, que tu as limite probablement oublié, c'est quand même compliqué de t'attendre à ce que les gars cassent tout. C'est obligé que dans le panier, tu as quelques pommes pourries”.

Selon le pilier de L'After foot, c'est le statut fragile dans leurs anciens clubs de certains, dont Pierre-Emerick Aubameyang ou Geoffrey Kondogbia, qui peut expliquer les difficultés.

Renan Lodi ciblé

Daniel Riolo a notamment pointé du doigt une recrue en particulier : “Renan Lodi est de ce recrutement qui était fait de beaucoup de paris, de paris pas gagnés”. Le Brésilien, dans le dur contre l'AEK Athènes ce jeudi, réalise pourtant un début de saison pas inintéressant dans son couloir, après avoir été recruté pour 11 millions d'euros à l'Atlético Madrid cet été. Sous contrat jusqu'en 2028, l'international a déclaré cette semaine vouloir rester à l'OM jusqu'à la fin de son bail, avant éventuellement de retourner dans son pays.

En attendant, les recrues marseillaises et les autres joueurs de l'effectif tenteront de répondre sur le terrain, contre Lens, dimanche.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.