PSG : Rothen démonte une rumeur sur Neymar !

Après avoir été cédé au club saoudien d'Al Hilal par le Paris Saint-Germain, Neymar n'a pu disputer que cinq petits matchs dans le Golfe. Le Brésilien a été victime d'une rupture des ligaments croisés du genou et sera absent jusqu'en septembre 2024.

Durant son passage au PSG, Neymar a souvent été la cible des critiques, notamment en raison de son hygiène de vie. L'ancien joueur du FC Barcelone a raté pas moins de 46% des matchs avec le champion de France en titre depuis son arrivée en 2017. Dernièrement, L'Équipe affirmait même que le Brésilien était arrivé blessé dans l'Hexagone, victime d'une fracture de fatigue au pied droit.

Sur les ondes de RMC, Jérôme Rothen a tenu à faire part de ses informations à ce sujet. Le consultant affirme être resté en contact avec le staff médical du club de la capitale : “Quand on remet en doute leur capacité d’analyse sur l’arrivée d’un joueur comme Neymar… On parle d’un joueur qui est arrivé contre 220 millions d’euros, un record. Automatiquement, la prise en charge a été différente de n’importe quel autre joueur“, estime l'ancien international français.

“C'est faux, entièrement faux !”

Avant de poursuivre : “En l’occurrence, tout le monde était unanime pour le dire à l’époque… et le joueur en particulier: ‘Oui je suis apte à donner le maximum tout de suite au PSG', rappelle Rothen. C’est ce qu’il a très bien fait jusqu’au mois de février 2018 la première année, jusqu’à cette fameuse blessure au métatarse. Ressortir des dossiers six ans après en disant qu’il avait une fracture de fatigue qui explique sa première blessure au mois de février, c’est faux, entièrement faux.

Pour lui, le staff médical du PSG n'a fait aucune erreur sur ce dossier : “Il n’y a pas eu d’amateurisme ou quoi que ce soit. Les dirigeants ou même le médical se sont trompés par moments, mais pas sur ce cas-là. Rappelez-vous juste de la première année de Neymar.

Lors de sa première saison, Neymar n'a manqué que cinq rencontre jusqu'à mi-janvier avant d'être forfait pour le reste de l'exercice fin février 2018.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store