Lens : “S’il continue, il va ressembler à Balotelli”, Wahi recadré par un champion du monde !

Ce week-end, lors du déplacement du RC Lens à Clermont, Elye Wahi s’est illustré en récoltant deux avertissements en moins de deux minutes, laissant ainsi ses partenaires à dix.

Après avoir explosé sous les couleurs de Montpellier, Elye Wahi a franchi un cap cet été en rejoignant l’une des meilleures équipes du championnat. Signé pour plus de 30 millions d’euros, les Sang et Or ont souhaité faire du Français le successeur de Loïs Openda, auteur d’une saison XXL avec les nordistes en 2022-2023.

Le joueur de 20 ans poursuit son adaptation et son apprentissage du haut niveau et cela passe forcément par des erreurs de jeunesse comme on a pu le voir sur la pelouse de Gabriel Montpied samedi après-midi, lorsque Wahi a dégoupillé en moins de deux minutes. Malgré tout, Adil Rami a estimé que le Lensois devrait rapidement gommer ses mauvaises habitudes, lui le joueur le plus sanctionné de tout le championnat.

“S’il refait les mêmes erreurs, ça ne se passera pas de la même manière”

Pour grandir, il est obligé de faire de petites erreurs comme ça, reconnaît d’abord l’ancien joueur de l’équipe de France sur les antennes de Prime Video. Tu fais des erreurs, tu grandis. Mais s’il continue, il va ressembler à un certain Mario Balotelli que je connais très bien. Ça va lui jouer des tours. Aujourd'hui on va lui pardonner. Franck Haise le défend (publiquement), mais peut-être qu'il n'a pas le même discours dans le vestiaire. On veut bien le défendre, il est jeune. Mais s’il refait les mêmes erreurs demain, ça ne se passera pas de la même manière.

Récemment, son coéquipier Adrian Thomasson dressait à peu près le même constat : “Sur le terrain, comme avec un enfant, il faut tout le temps être derrière lui. Il peut tellement nous apporter que c'est pour son bien. Il y a des joueurs qui arrivent à maturité rapidement, mais il peut bien correspondre à notre façon de jouer“, avait-il déclaré à propos de son partenaire.

Avec 4 buts en 14 matchs toutes compétitions confondues, Elye Wahi n’a pas encore trouvé son rythme de croisière depuis qu’il a rejoint l’Artois. Le natif de Courcouronnes doit encore gagner en régularité.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store