OM-Villarreal : une mesure spéciale pour Marcelino !

Ce jeudi soir, Marcelino va effectuer son retour au stade Vélodrome avec Villarreal pour affronter l'Olympique de Marseille. Un passage dans la cité phocéenne qui promet d'être animé pour le manager espagnol.

Depuis le tirage au sort, le retour de Marcelino, qui s'est assis sur le banc de l'OM entre juillet et mi-septembre, est attendu de pied ferme par les supporters et les joueurs marseillais. De son côté, le coach du sous-marin jaune a évidemment préféré ne pas trop en faire sur son retour, estimant même qu'il s'agissait d'un match comme les autres. “Pour moi, ce n'est rien de spécial. Tous les matchs sont pareils“, a-t-il notamment lancé.

L'accueil reçu par Marcelino ne sera sans doute pas identique à ce qu'il a connu ces dernières semaines, au point que des mesures spéciales vont être prises pour assurer la sécurité de l'éphémère coach olympien.

Marcelino sera escorté durant tout son séjour à Marseille

En effet, comme le rapportent nos confrères de RMC, Marcelino sera marqué à la culotte durant ses quelques jours en Provence. L'Espagnol sera escorté par plusieurs membres d'une compagnie de sécurité privée. Trois policiers espagnols seront également du voyage.

De plus, le bus de Villarreal arrivera plus tôt au stade Vélodrome, pour éviter tout conflit en chemin, comme ça avait pu être le cas lors de l'Olympico. Seulement 16 supporters espagnols seront présents dans le parcage.

Cette étape à l'OM, j'ai beaucoup appris. C'était plus court que ce que je le désirais. Aujourd'hui, je suis heureux dans un autre club. C'est la vie des entraîneurs. Je n'ai pas de regrets sur ce qui s'est passé. Mais j'ai la conscience tranquille“, expliquait-il également à propos de son départ précipité seulement quelques semaines après son arrivée. Ce jeudi, il aura l'occasion de retrouver les sensations du stade Vélodrome, mais dans la peau de l'équipe visiteuse.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.