Vinicius craque en conférence de presse, les larmes du Brésilien

Régulièrement pris pour cible en Espagne, Vinicius Junior a fondu en larmes face aux médias, en marge du rassemblement de la sélection brésilienne.

C'est un sujet (trop) sensible pour Vinicius Junior. Présent devant les journalistes avant le nouveau match amical du Brésil contre l'Espagne, l'attaquant phare de la Seleçao a craqué au moment de parler du racisme qu'il ne cesse de subir de l'autre côté des Pyrénées.

Très marquée, la star du Real Madrid a d'abord lâché quelques mots forts sur son état d'esprit et son mal-être sur ce fléau qui le touche au plus haut point. “Je suis là pour donner toujours le meilleur de moi-même pour mon équipe. Mais dès fois, ce n'est pas toujours possible alors… Je dois beaucoup me concentrer tous les jours !” Avant d'exploser, sans pouvoir contenir ses larmes…

Visé sur les pelouses de Ligue des champions

S'en sont suivies plusieurs secondes avant que l'habituel numéro 7 de la Casa Blanca ne prenne de nouveau la parole. “Excusez-moi. Je veux seulement jouer au football, tout donner pour mon club et pour ma famille.” L'ancien pensionnaire de Flamengo a ensuite encore essuyé ses larmes avant qu'un responsable de la Selaçao présent à ses côtés ne vienne prendre de ses nouvelles.

Très touchant, Vinicius Junior enchaîne sur ce point les déconvenues depuis son arrivée en Espagne. Ces dernières semaines, le joueur de 23 ans a été pris pour cible en marge de plusieurs rencontres de Ligue des champions, et ce alors même que les footballeurs de Carlo Ancelotti ne jouaient pas. Le 2 mars dernier, le public de Mestalla lui réservait un accueil hostile.

Faut-il rappeler que Vinicius Junior subissait des insultes racistes proférées par des “fans” du FC Valence, le 21 mai 2023, à l'occasion du match de la 35e journée de Liga perdue par le Real Madrid (0-1). Un tournant dans la relation très tourmentée entre l'international auriverde et une partie, certes infime, des supporters du championnat d'Espagne.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.