OM : Rothen accuse McCourt d’être radin

Jérôme Rothen s’est exprimé sur la situation de l’OM. Le consultant pense que Frank McCourt doit prendre une décision.

L’OM connaît certainement sa pire saison depuis l’arrivée de Frank McCourt. L’équipe de Jean-Louis Gasset, qui compte un match de retard, pointe actuellement à la 9e position du championnat, derrière l’OL qui a longtemps fait figure de lanterne rouge. Le club phocéen est actuellement très loin des ambitions affichées par Frank McCourt lors de son rachat. Jérôme Rothen en a assez.

« L’OM mérite d’avoir un propriétaire qui mette la main à la poche »

Au micro de RMC Sport, l’ancien joueur parisien s’en est pris au milliardaire : « Il doit avoir l'envie de construire mais il réagit comme l'Américain qui découvre l'OM. J'en veux à McCourt. Avec tout ce qu'il a, il pourrait mettre plus d'argent mais il n'en a juste pas envie. Bien sûr qu'il a déjà investi et connu des pertes, mais c'est ridicule par rapport à sa fortune. Il ne met pas l'OM tout en haut. L'OM, avec cette ferveur-là, mérite d’avoir un propriétaire qui mette la main à la poche et qui attire des joueurs et des grands noms. Cette équipe ne mérite pas de représenter l'OM, cela manque de talent », a-t-il lancé.

Le club phocéen reste l’un des plus gros dépensiers de Ligue 1. Pablo Longoria et ses conseillers ont tout de même investi 220 millions d’euros dans le recrutement (pour 110 millions de ventes), ces deux dernières saisons. Un montant très important à l’échelle de la Ligue 1. Or les recrues choisies n’ont pas apporté ce qui était attendu.

Les rumeurs de vente de l’OM continuent de fleurir sur les réseaux sociaux, malgré les démentis. Le PIF lui-même n’aurait plus l’intention d’acquérir de nouveaux clubs en Europe, mais plutôt la volonté de se concentrer sur son championnat. Difficile pour l’instant de voir une solution pour sortir d’une situation qui commence à ressembler à la fin de l’ère Louis-Dreyfus.

Jordan B
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.