Mercato - L’OM en lutte avec des cadors pour une pépite !

Une pépite du championnat National affole les écuries françaises, dont l'OM, et européennes. L'été sera chaud pour la jeune star (16 ans) de Dijon.

Le monde du ballon rond va-t-il voire éclore un nouveau Messi ? Ces dernières semaines, les médias évoquent le cas du Français Rayane Messi, homonyme de l'ancienne star du FC Barcelone passée par le Paris Saint-Germain entre 2021 et 2023. Au DFCO depuis l'été 2022, le Tricolore, qui évolue au poste d'ailier gauche ou droit, est devenu, ce week-end, le buteur le plus précoce de l'histoire de son équipe. Contre Orléans, l'intéressé est entré en jeu en 2ᵉ mi-temps et a inscrit le seul but de la rencontre douze minutes plus tard (1-0).

Une aubaine pour Dijon, qui lutte contre la relégation (16ᵉ de National).

Messi en Ligue 1… ou à l'étranger ?

Selon L'Équipe, la situation sportive compliquée du club français le force à envisager très sérieusement un départ de Rayane Messi à l'été 2024. Sous contrat aspirant jusqu'en 2025, l'offensif a fait l'objet d'une offre du RC Lens, l'an passé, de l'ordre de 400 000 euros. Cette dernière a été refusée. Désormais, Dijon attend environ 4 millions d'euros pour son prodige. En regard de l'identité des nombreux clubs intéressés, cette somme devrait être atteinte.

Le quotidien sportif affirme en effet qu'en France, l'Olympique de Marseille suit le Dijonnais, tout comme le LOSC et le RC Strasbourg. Rayane Messi est même “une priorité” pour le club nordiste, 4ᵉ de L1, alors que l'OM n'est qu'à la 9ᵉ place.

Des touches en Allemagne

Le club phocéen, qui ne pense pas au jeune Toulousain Guillaume Restes (19 ans) selon les dernières rumeurs, pourrait souffrir de la comparaison sportive avec Lille, en France. Et d'autant plus à l'étranger… Rayane Messi, pisté par l'AS Monaco et Rennes avant de signer à Dijon, est suivi de très près par plusieurs écuries allemandes – Bayern Munich, RB Leipzig, Borussia Dortmund.

De son côté, l'Angleterre dans son ensemble observe le Tricolore, mais semble battu, puisque l'attaquant ne pourra y être transféré avant sa majorité. Ce qui est sûr, également, c'est que la bataille ne fait que commencer.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.