Chelsea : Pochettino désigne les responsables de l’humiliation

Mardi soir, Chelsea s'est écroulé sur la pelouse de l'Emirates Stadium face à Arsenal (5-0). Les joueurs de Mauricio Pochettino réalise une nouvelle campagne particulièrement décevante, loin des places européennes.

Depuis la fin février, Chelsea était bien revenu en enchaînant notamment huit matchs sans défaite toutes compétitions confondues, ce qui n'était plus arrivé depuis un long moment. Les Blues restaient même sur une victoire 6-0 face à Everton en Premier League, mais les coéquipiers Cole Palmer sont retombés dans leur travers ce mardi et ont été humiliés sur la pelouse d'Arsenal dans le cadre de la 29ème journée. Une claque qui fait suite à l'élimination déjà douloureuse en demi-finale de la Cup ce week-end contre Manchester City (1-0).

Après la rencontre face aux Gunners, Mauricio Pochettino n'a pas ménagé ses joueurs en conférence de presse. “Nous avons parlé à la mi-temps du fait qu’il n’était pas possible de commencer le match comme ça. Mais nous avons encore mal commencé la deuxième période. Nous avons encaissé deux buts et à ce moment-là, l'équipe a abandonné. Nous n'étions pas dans le jeu“, a pesté le technicien argentin.

“Nous sommes tellement mauvais”

L'ex-entraîneur du Paris Saint-Germain ne parvient pas à expliquer le manque de régularité de son équipe, capable d'élever son niveau de jeu sur un match, puis de sombrer quelques jours plus tard. “Il est impossible d'assister samedi à Wembley à une performance fantastique, en rivalisant très bien contre Manchester City, l'une des meilleures équipes au monde, et aujourd'hui, a lancé Pochettino. Vous pouvez perdre un match et Arsenal se bat pour la Premier League, mais vu la façon dont nous avons concouru il y a trois jours et aujourd'hui, il n'y a aucune excuse. Aujourd’hui, vous pouvez utiliser n’importe quel mot pour décrire notre performance. Nos normes ne sont pas maintenues dans les mauvais jours. Quand nous avons de mauvais jours, nous sommes tellement mauvais. Quand on est bon, on est capable de tout.

La fin de saison va être très longue pour Chelsea, englué dans le ventre mou de la Premier League et qui n'a plus rien à jouer. Les Blues comptent 13 points de retard sur la cinquième place, détenue par Tottenham.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.