OM : un Niçois enrage contre l’arbitrage !

Un taulier de l'effectif niçois a pesté contre une décision arbitrale, à l'issue du nul décroché mercredi soir par les Aiglons à Marseille (2-2, 29e journée de Ligue 1).

À onze contre dix après l'expulsion de l'attaquant camerounais Faris Moumbagna, et alors que le score était de 1-1, le club de la Côte d'Azur a concédé un penalty, accordé par Jérémie Pignard après une faute de Mohamed-Ali Cho sur Leonardo Balerdi. Une sentence transformée par Pierre-Emerick Aubameyang (56e). Inadmissible pour le gardien de but polonais Marcin Bulka, très remonté en zone mixte.

“C'est frustrant. Pour moi, il n'y a pas penalty. Je ne comprends plus les règles. C'est clair que notre joueur dégage bien le ballon. Il n'a pas l'intention de toucher le défenseur. Je n'ai pas vu les images. Je ne peux rien dire. Je pensais que l'arbitre allait changer d'avis. Il a regardé la VAR et donné le penalty. On n'est pas d'accord. Mais penalty ou pas, on doit gagner le match. On était en supériorité numérique.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.