PSG : Emmanuel Petit démonte Mbappé, “son spleen”, et “sa moue” !

Alors que la cible préférée des médias ces dernières semaines, voire mois, est Luis Enrique, Emmanuel Petit, de son côté, a taclé Kylian Mbappé.

L'attaquant tricolore a été décevant contre le Borussia Dortmund, ce mercredi soir, lors de la défaite 0-1 du PSG en Allemagne, en demi-finale de la Ligue des Champions. Comme nous l'avions noté après la rencontre, le Tricolore de 25 ans n'a pas été performant, ce qui lui a valu de franches critiques, de la part de Didier Roustan ou d'un ancien joueur de Paris, Jérôme Rothen.

Dans l'émission de ce dernier, sur RMC, le champion du monde 1998, passé par l'AS Monaco, Arsenal et Chelsea, a tenu à défendre Luis Enrique, victime de critiques répétées, en pointant du doigt notamment le vainqueur du Mondial en 2018 : “Kylian Mbappé, s'il a des problèmes de compréhension par rapport à ce qui se passe depuis son annonce (de départ), faut qu'il se mette aussi à la place des dirigeants, qui ont beaucoup misé sur lui depuis son arrivée, et qui l'ont mis dans un rôle de figure de proue du navire. (…) Il est incorporé dans la rotation, il garde une certaine fraîcheur. Après, qu'il balade son spleen sur le terrain, parce que ‘ouais, je joue pas à mon bon poste'…”

Petit réclame une remise en question

Après les critiques, Emmanuel Petit avance un conseil : “À un moment donné, son ego, il va falloir qu'il le mette un petit peu de côté et qu'il soit cohérent par rapport à la communication qu'il nous tend en permanence ces derniers temps. (…) Son spleen et sa moue, ses états d'humeur sur le terrain (…), excuse-moi, à un moment donné, il va falloir que toi aussi, tu te remettes en question”.

 

Des propos offensifs à l'égard de Kylian Mbappé, qui stigmatisent surtout l'attitude négative de l'ancien Monégasque sur le terrain, et le brouhaha autour de sa gestion par Luis Enrique.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.