PSG : la réaction cash de Doha au départ de Mbappé

Vendredi soir, Kylian Mbappé a pris la parole sur ses réseaux sociaux pour annoncer qu'il quitterait le Paris Saint-Germain à la fin de la saison. Ce dimanche, le Bondynois va disputer son dernier match au Parc des Princes, mais aucun hommage particulier ne lui sera rendu en marge de la réception de Toulouse.

C'était dans les tuyaux depuis plusieurs mois et Kylian Mbappé a officialisé son départ du PSG, lui qui va rejoindre le Real Madrid dans les prochaines semaines. Dans son discours de près de cinq minutes, le champion du monde 2018 a remercié ses différents entraîneurs, certaines personnes du club et évidemment les supporters, en oubliant volontairement son président, Nasser Al-Khelaïfi, avec qui les relations ne sont pas au beau fixe depuis quelque temps.

Par extension, on peut aisément imaginer que son rapport avec l'émir du Qatar, le prince Al-Thani est sans doute assez froid. Dans son édition du jour, le JDD a pu obtenir la réaction d'un interlocuteur faisant partie de “l'environnement du Qatar“.

“Grâce au PSG, il est devenu un géant du foot mondial”

Kylian a donné au club les plus belles années de sa carrière, a expliqué anonymement cette personne au journal. Il est légitime qu’il ait envie de connaître, à bientôt 26 ans une nouvelle expérience. Grâce au PSG, il est devenu un géant du foot mondial. On le remercie pour tout ce qu’il a apporté au projet, et on lui souhaite bien sûr le meilleur.

Depuis son annonce, les réactions se sont multipliées. Thomas Meunier expliquait par exemple qu'il considérait Mbappé comme le plus grand joueur de l'histoire du PSG. “Il n’y a pas de doute, c’est le numéro 1, et de loin. Je ne connais pas tous les détails de l’histoire du PSG, mais je connais les meilleurs joueurs comme Raï, Pauleta… À l’heure actuelle, il n’y a pas de débat. Sur le terrain, médiatiquement, dans le charisme… c’est Mbappé“, a-t-il expliqué.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.