ASSE : la confidence de Dall’Oglio sur la vente

Alors que l'AS Saint-Etienne a annoncé un changement de propriétaires dans les semaines à venir, Oliver Dall'Oglio, coach des Verts, s'est exprimé ce jeudi sur ce sujet très important.

Alors que l'ASSE jouera son avenir en Ligue 2 ce vendredi contre Quevilly-Rouen Métropole, c'est un tout autre sujet qui a focalisé l'attention du peuple stéphanois en début de semaine. Lundi 13 mai, le club du Forez a ainsi fait savoir par la voie d'un communiqué que Bernard Caïazzo et Roland Romeyer avaient “décidé de vendre le club à de nouveaux actionnaires engagés à construire sur leur vision et à accélérer le développement du club”. 

Dans le même, Saint-Etienne a d'ores et déjà indiqué que les actuels actionnaires du club étaient “entrés en négociations exclusives avec le président de Kilmer Sports Ventures Ivan Gazidis en vue de procéder à la vente de l’intégralité des actions d’ASSE Groupe”.

AS Saint-Etienne : les propos rassurants de Dall'Oglio sur la vente du club

C'est donc assez logiquement qu'Oliver Dall'Oglio a été questionné sur ce sujet brûlant en conférence de presse à veille du déplacement à QRM.

“On a suivi ça à distance. Bien-sûr qu’on suit, c’est important l’avenir du club, c'est même primordial. Ça se dessine plutôt bien je pense, d’autres personnes arrivent, ça fait longtemps qu’on parle de la vente, je pense que c’est une nouvelle étape. (…) Oui je les ai rencontrés, j’ai été présenté. Ça a été difficile car mon anglais est très mauvais, il faut que je révise depuis le baccalauréat, ça fait loin (en souriant).  J’ai été présenté je pense qu'on a en face de nous des personnes très respectueuses du club et qui ont de très grandes ambitions”, a tenu à préciser l'ancien entraîneur du Stade Brestois lors de cette prise de parole dont le site Envert et Contre Tous s'est fait écho.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.