Mercato - OM : l’équipe de la Gambardella déjà pillée ?

L'Olympique de Marseille pourrait perdre plusieurs de ses jeunes pousses à l'intersaison…

Seulement 8e de Ligue 1 et incapable de décrocher une qualification en Coupe d'Europe, l'Olympique de Marseille a retrouvé le sourire grâce à ses jeunes joueurs. Samedi, en marge de la finale de la Coupe de France gagnée par le Paris Saint-Germain contre l'Olympique Lyonnais (2-1), le club des Bouches-du-Rhône a remporté la Coupe Gambardella réservée aux moins de 18 ans. Les Phocéens n'auront laissé aucune chance en finale à l'AS Nancy-Lorraine (4-1) pour inscrire leur nom au palmarès pour la deuxième fois de leur histoire, après 1979, succédant à l'AS Monaco.

En se montrant sous leurs meilleurs jours, les jeunes espoirs du club peuvent redonner le sourire à l'Olympique de Marseille, sans doute motivé par la possibilité d'intégrer plusieurs d'entre-eux au sein de l'équipe première en vue de la saison 2024-2025, en attendant de connaître les intentions du futur entraîneur à leur égard. Mais les derniers échos sur ce point ne vont pas dans ce sens, du moins si l'on se réfère aux informations communiquées par le quotidien sportif L'Equipe.

Longoria ne lâche pas le morceau

Nos confrères évoquent des discussions difficiles avec les dirigeants marseillais concernant la signature d'un premier contrat professionnel ou d'une prolongation. Absents de la feuille de match contre les Lorrains car concernés par le championnat d'Europe U17 avec l'équipe de France, les milieux de terrain Yanis Sellami, Darryl Bakola et Enzo Sternal font partie des dossiers délicats au même titre que le gardien de but Aboubaka Dosso. En fin de contrat aspirant, ce dernier file vers un départ. Enzo Sternal a lui refusé une première prolongation et ne manque pas de prétendants. Enfin, l'Olympique de Marseille souhaite que Yanis Sellami et Darryl Bakola paraphent un premier contrat professionnel.

Problème selon le journal, le mécontentement est lié aux projets proposés par l'OM, sans progression claire et assurée vers les pros.” Avant d'ajouter : “Les signaux sont négatifs, mais la direction olympienne ne paraît pas ébranlée par ces désaccords. Alors que les discours tenus aux entourages pouvaient être différents selon leurs interlocuteurs au club, le président Pablo Longoria a repris la main ces dernières semaines, au côté de Marco Otero, le directeur du centre de formation.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.