Les cas Ribéry et Diarra, le point d’interrogation en attaque, son avenir tricolore… Deschamps a effectué sa rentrée

A 13 heures ce jeudi, Didier Deschamps va dévoiler la liste des joueurs retenus pour défier le Portugal (4 septembre) et la Serbie (7 septembre). Avant cela, le sélectionneur des Bleus a fait un état des lieux dans les colonnes de L’Equipe.

Didier Deschamps

Un doute pour un secteur de jeu précis. De toute évidence, Didier Deschamps a déjà une idée derrière la tête en ce qui concerne la composition du groupe qui disputera l’Euro 2016 dans l’Hexagone. En revanche, le technicien tricolore se demande toujours qui sera le deuxième attaquant axial derrière Karim Benzema (Real Madrid) qui est intouchable sur le papier. “C’est la zone la plus difficile”, a-t-il admis avant d’évoquer le cas Anthony Martial qui est en train de prendre une autre dimension à Monaco. “Oui, je regarde. Mais il faut se projeter sur le niveau international, et avec une seule pointe, il faut être solide.” Au final, c’est Olivier Giroud (Arsenal) qui semble toujours tenir la corde même si ses statistiques, sur la scène internationale, sont tout sauf extraordinaires (10 buts en 39 matches).

Sans surprise, Didier Deschamps a évoqué le retour de certains éléments en Ligue 1 comme par exemple Mathieu Valbuena (OL) ou encore Lassana Diarra (OM). “C’est mieux pour lui et son équilibre familial d’être à Lyon, mais cela ne me dérangeait pas (qu’il joue au Dynamo Moscou, ndlr), je voyais tous les matches là-bas, a-t-il fait remarquer avant d’embrayer sur le milieu marseillais qui a réussi une première très convaincante face à Troyes (6-0, 3e journée de Ligue 1) le week-end dernier. Il est habitué au haut niveau. Il a fait ce premier match avec l’OM, il faudra qu’il confirme, mais il n’y a rien de rédhibitoire. Il y a de la concurrence, mais il a un vécu. (…) Il faut d’abord qu’il retrouve son football sur la durée, et il faut savoir si l’équipe de France l’intéresse encore. Tout est toujours affaire de choix et, cette fois, il a fait un choix sportif.”

Deschamps n’arrive pas à oublier Ribéry.

Pour ce qui est d’Abou Diaby, qui n’a pas encore porté le maillot de l’OM, le Basque a indiqué qu’il croise les doigts pour que l’ex-joueur d’Arsenal puisse s’exprimer normalement cette saison après avoir vécu plusieurs années de galère à l’infirmerie. “C’est triste pour lui. Qu’il puisse reprendre et enchaîner, c’est tout le mal que je lui souhaite.” A propos de Franck Ribéry (Bayern Munich), qui a pris sa retraite internationale, Didier Deschamps a laissé entendre qu’il n’exclut pas d’essayer de le convaincre de revenir en équipe de France. “Des Franck Ribéry, il n’y en a pas dix. On parle d’un potentiel Ballon d’Or, d’un joueur de classe mondiale qui était déjà finaliste de la Coupe du monde en 2006. On ne peut pas remplacer ce genre de joueur du jour au lendemain. (…) J’ai du mal à porter un regard, puisqu’il ne joue pas. Il a accumulé les blessures et, aujourd’hui, le plus important est de retrouver le terrain et le plaisir de jouer.”

Le son de cloche est différent en ce qui concerne Yoann Gourcuff (libre de tout contrat) qui n’a plus l’air de faire partie de ses plans. “C’est toujours délicat de parler de lui : il n’arrive pas à enchaîner, à avoir de la continuité dans la performance depuis qu’il a quitté Bordeaux. (…) Et il n’a encore signé nulle part.” Ensuite, l’ancien coach de l’OM a parlé de son futur. A vrai dire, il aimerait bien que le président de la FFF, Noël Le Graët, reste sur son fauteuil l’année prochaine. “Mon énergie, notre énergie, est focalisée sur l’Euro. Après, la Coupe du monde, dans ma tête, j’y suis et j’y serai.” Pour continuer jusqu’en 2018, Didier Deschamps sait qu’il n’aura pas le droit de passer au travers, avec son groupe, lors de l’Euro l’année prochaine…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)