Le tirage abordable en C1, la remise en question lyonnaise, la fin du mercato… Fournier n’a rien zappé

L’actualité est très chargée en ce qui concerne l’Olympique Lyonnais qui doit se relancer en Ligue 1 après avoir chuté à domicile contre Rennes (1-2) et qui a bien pris note de sa présence dans un Groupe H abordable en Ligue des champions.

Hubert Fournier

Une remise en question collective. Pendant un point presse organisé ce vendredi, l’entraîneur de l’OL, Hubert Fournier, n’a pas caché que lui, le staff, les joueurs et les dirigeants se sont expliqués entre quatre yeux après le revers cuisant à domicile face à Rennes (1-2). “Il y a eu des entretiens avec les joueurs, le président est passé. (…) Après une défaite à domicile, il y a urgence de points. A nous de faire le match qu’il faut à Caen comme nous l’avions fait à Guingamp. On sait qu’à Caen, ce ne sera pas  simple… On se souvient de notre défaite 0 à 3 de la saison dernière”, a-t-il rappelé. Hubert Fournier a ajouté qu’il est “assez optimiste” sur le fait que ses troupes ont “entendu le signal” qui doit servir pour la L1 mais aussi à “préparer les échéances européennes”.

Qualifiés directement pour la phase de poules de la Ligue des champions, les Rhodaniens ont eu vent du tirage au sort effectué hier (jeudi). Alors qu’ils s’attendaient à défier un voire deux cadors du foot continental, les Lyonnais sont tombés dans un Groupe H qui est tout sauf celui de la mort. En effet, ils devront se défaire du Zénith Saint-Pétersbourg, de Valence et de La Gantoise. Sur le papier, l’OL est capable de se hisser en 8es de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Pour sa part, Hubert Fournier a considéré qu’il s’agit d’un “groupe homogène” dans l’ensemble et que lui et ses troupes ont “des espérances de qualification”.

En ce qui concerne le sprint final du mercato, Hubert Fournier n’a pas caché qu’il est pressé que cette longue période, remplie d’incertitudes tant dans le sens des arrivées que des départs, s’achève afin de pouvoir travailler plus tranquillement au quotidien. “On sera content quand le 31 août sera passé. Cette période est lourde, pesante pour les joueurs. Après cette date, on saura avec quel groupe on va aborder les échéances à venir.” Après avoir défié Caen samedi après-midi (4e journée de Ligue 1), l’OL devra en découdre avec Lille, La Gantoise, Marseille, Bastia ou encore Bordeaux. Sacré programme !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)