Barça, Real, Atletico… Le bilan du mercato en Liga

Après la France, l’Italie et l’Allemagne, la rédaction de Top mercato vous propose son bilan du mercato estival en Espagne. S’ils se sont renforcés, le FC Barcelone et le Real Madrid ont misé sur la stabilité. Parmi les outsiders, le FC Valence a beaucoup dépensé cet été.

Danilo

Le Barça devra attendre pour ses recrues.

Interdit de recrutement, le FC Barcelone ne s’est pas privé d’attirer de nouveaux joueurs. A son avantage avec l’Atletico Madrid, le milieu de terrain turc Arda Turan s’est engagé pour 34 millions d’euros. Les Blaugrana ont également enrôlé le polyvalent Aleix Vidal en provenance du FC Séville (17 millions d’euros). Mais ces deux joueurs ne porteront le maillot catalan qu’à partir de janvier. Au rayon des départs, l’emblématique Xavi n’est plus là (Al Saad) alors que l’ailier Pedro a été transféré à Chelsea pour 30 millions d’euros. Enfin, Gerard Deulofeu a été vendu à Everton pour 6 millions d’euros et Martin Montoya prêté avec option d’achat à l’Inter Milan. En résumé, rien de révolutionnaire au Camp Nou.

Un mercato assez animé au Real Madrid.

De nouvelles têtes sont venues renforcer l’effectif repris en main par Rafael Benitez. Pour pallier au départ de la légende Iker Casillas au FC Porto, le club merengue a enrôlé Kiko Casilla (Espanyol Barcelone, 6 millions). Danilo, le latéral brésilien des Dragons, a fait le chemin inverse pour 31,5 millions d’euros. Autre transaction majeure, celle de la pépite croate Mateo Kovacic (Inter Milan, 30 millions) qui vient remplacer numériquement Asier Illarramendi, transféré à la Real Sociedad pour 16 millions d’euros. Marco Asensio (Espanyol Barcelone, 3,5 millions) et Jesus Vallejo (Real Saragosse, 5 millions) ont également été recrutés. Dans l’autre sens de circulation, outre Casillas et Illarramendi, Fabio Coentrão (Monaco, prêt), Javier Hernandez (Man Utd, retour de prêt) et Sami Khedira (Juventus Turin) sont allés voir ailleurs.

L’Atletico s’est donné les moyens de briller.

Désireux de bousculer encore une fois la hiérarchie, l’Atletico Madrid s’est démené pour effectuer un mercato d’envergure. En défense, les Rojiblancos ont assuré le retour de Filipe Luis (Chelsea, 18 millions) et recruté Stefan Savic (Fiorentina, 25 millions). Au milieu, le champion d’Espagne 2014 s’est offert les services de Bernard Mensah (Vitoria Guimaraes, 10 millions). Et en attaque, ce sont Yannick Ferreira Carrasco (Monaco, 20 millions), Luciano Vietto (Villarreal, 20 millions) et surtout Jackson Martinez (FC Porto, 35 millions) qui ont été achetés. Ce profond bouleversement suffira-t-il à compenser la perte d’Arda Turan (FC Barcelone, 34 millions), João Miranda (Inter Milan, prêt avec option d’achat), Mario Suarez (Fiorentina, 15 millions) et Mario Mandzukic (Juventus Turin, 19 millions) ? Réponse dans les prochains mois.

Valence s’est lâché, Séville a perdu du lourd.

Le FC Valence, tombeur de Monaco en Ligue des champions, n’a pas rigolé cet été. Le club ché a obtenu gain de cause pour Aymen Abdennour (Monaco, 30 millions), même si l’international tunisien devra oublier le départ de l’Argentin Nicolas Otamendi à Manchester City (40 millions). En parallèle, le pensionnaire de Mestalla a obtenu les transferts définitifs de Negredo, Cancelo, Gomes ou encore Rodrigo. De son côté, le FC Séville, dernier lauréat de la Ligue Europa et qualifié pour la C1, sera-t-il en mesure de digérer la perte de Carlos Bacca (Milan AC, 30 millions) et Aleix Vidal (FC Barcelone, 17 millions) pour ne citer qu’eux ? Les Fernando Llorente (Juventus Turin), Ciro Immobile (Borussia Dortmund), Adil Rami (Milan AC), Gaël Kakuta (Chelsea) et Evgen Konoplyanka (Dnipro) se savent très attendus.