Quels sont les 5 plus gros flops de l’histoire des transferts ?

C'est la hantise de n'importe quel club de haut niveau. Faire un transfert ultra-coûteux qui s'avère par la suite un véritable flop financier et sportif. Sans oublier les moqueries qu'il suscite. On a fait appel à David, rédacteur en chef de www.parissportifs.com, pour nous donner son Top des plus grands flops de l'histoire récente du football professionnel.

Flops Transferts

Falcao de l'Atletico Madrid à Monaco en 2013 pour 60 millions d'euros

Lorsqu'il signe à Monaco pour la somme faramineuse de 60 millions d'euros, Falcao est tout simplement considéré comme l'un des 3 ou 4 meilleurs joueurs du monde. Il sort tout juste d'une saison à 28 buts en 34 matchs de Liga avec l'Atlético Madrid et est regardé comme le plus gros tueur de surface au monde.
Seulement voilà, depuis son arrivée en 2013/2014, le colombien dans la principauté, c'est 23 buts en seulement 34 matchs. Un faible nombre de matchs disputés en plus de 3 saisons qui s'explique par des blessures (souvenez-vous du fameux match de Coupe de France contre Chasselay) et deux prêts bien foireux vers 2 mastodontes de Premier League : Manchester United et Chelsea.
Bien que l'attaquant semble revenir progressivement à son meilleur niveau, il sera tout de même compliqué pour les Monégasques de récupérer l'argent investi. Quoique, avec une offre de Chine, on ne sait jamais…Monaco pour la somme faramineuse de 60 millions d'euros, Falcao est tout simplement considéré comme l'un des 3 ou 4 meilleurs joueurs du monde. Il sort tout juste d'une saison à 28 buts en 34 matchs de Liga avec l'Atlético Madrid et est regardé comme le plus gros tueur de surface au monde.
Seulement voilà, depuis son arrivée en 2013/2014, le colombien dans la principauté, c'est 23 buts en seulement 34 matchs. Un faible nombre de matchs disputés en plus de 3 saisons qui s'explique par des blessures (souvenez-vous du fameux match de Coupe de France contre Chasselay) et deux prêts bien foireux vers 2 mastodontes de Premier League : Manchester United et Chelsea.
Bien que l'attaquant semble revenir progressivement à son meilleur niveau, il sera tout de même compliqué pour les Monégasques de récupérer l'argent investi. Quoique, avec une offre de Chine, on ne sait jamais…

Gaizka Mendieta du FC Valence à la Lazio en 2001 pour 48 millions d'euros

A une époque où le FC Valence faisait tout simplement partie des meilleurs clubs de football au monde, Gaizka Mendieta était probablement le joueur le plus important de l'effectif. En 2001, c'est le 9éme transfert le plus onéreux de l'histoire, juste derrière des joueurs comme Zidane, Buffon, Kaka, etc.
Véritable métronome aux 4 poumons, le transfert sera un bide sans nom ! L'international espagnol (40 sélections en carrière) ne jouera que 27 matchs avec la Lazio, perturbé par une condition physique en dessous de tout et des blessures à répétition. Malgré un bon prêt au FC Barcelone quelques mois après son transfert, le cauchemar continue pour les Romains : le sponsor de l'époque (Cirio) fait faillite et il faut absolument vendre les plus gros salaires. Ce qui explique son bradage à un modeste club de Premier League à l'époque : Middlesbrough. Un club ou le Basque termine sa carrière en 2008, dans l'anonymat le plus complet.

Juan-Sebastian Veron de la Lazio à Manchester United en 2001 pour 46 millions d'euros

Alors qu'il était LE joueur clé de l'effectif d'une Lazio dominante au début des années 2000, Manchester United casse sa tirelire en 2001 pour Juan-Sebastian Veron, avec un transfert de plus de 46 millions d'euros. Il sera l'un des très rares flops de Sir Alex Ferguson.
Peu aidé par la concurrence féroce d'un joueur comme Roy Keane, le natif de La Plata connaissait avec Manchester United le début de la fin d'une carrière qui l'aura amené à représenter à 73 reprises l'Argentine. Également peu aidé par de multiples blessures, il est vendu une petite vingtaine de millions d'euros deux années après son arrivée. Á un club qui venait de rentrer dans une autre dimension : Chelsea. Pour lequel il ne jouera qu'à 13 reprises en une saison …

Memphis Depay et Morgan Schneiderlin vers Manchester United pour 30 millions d'euros

Difficile de faire un classement du type ‘'flops” sans évoquer le Manchester United post-Ferguson. Deux transferts du mercato d'été avant la saison 2015-2016 furent particulièrement marquant dans ce sens : tous deux transférés pour plus de 30 millions d'euros, Morgan Schneiderlin et Memphis Depay ne font plus partie du club 1 an et demi plus tard !
De fait, une petite vingtaine de matchs en une saison et demie plus tard, Schneiderlin partait pour Everton pour une somme aux alentours des 20 millions. Quant à Memphis Depay, il vient de signer à Lyon pour une somme avoisinant les 17,5 millions d'euros, un transfert qui fait d'ailleurs grincer pas mal de dents du côté des supporters Lyonnais. Trop cher?!
Bref, en 18 mois, Manchester United aura perdu plus de 20 millions sur 2 joueurs. Une croûte de pain pour ce club qui est tristement devenu la représentation même d'un football business à outrance…

Severino Lucas de l'Atlético Paranaense à Rennes en 2000 pour 23 millions d'euros

Même si la somme mise en jeu peut sembler légère, il faut savoir que plus de 15 ans après, Severino Lucas est toujours le plus gros transfert de l'histoire du Stade Rennais ! Ici à droite sur la photo, accompagné d'un autre flop retentissant (Hector Turdo), Severino Lucas fut un bide monumental pour les Bretons, le summum de ce qui fait la triste réputation du club pour ses adversaires : la loose totale.
En 3 saisons au club, il ne marquera que 11 buts en 84 matchs. Et la suite de sa carrière, partagée entre de modestes clubs brésiliens et quelques clubs japonais, ne réconfortera pas vraiment qui que ce soit du côté du Stade Rennais. Gageons que le responsable des transferts de l'époque en fait encore des cauchemars.
Auraient pu être cités : Fernando Torres (à Chelsea), Nicolas Anelka (au PSG), Yoann Gourcuff (à Lyon), Kader Keita (à Lyon), Andriy Shevchenko (à Chelsea), Denilson (au Betis Séville), etc.