Ligue 1 : Lopez en charge de négocier un prêt de 300 à 500 M€

La Ligue 1 s’organise, face à la crise. Gérard Lopez a expliqué comment les clubs de l’élite tentaient de faire face aux répercussions économiques liées au coronavirus. Il s’occupe notamment de trouver un prêt pour pallier aux non-versements des droits TV.

Gerard Lopez

Dans les colonnes de L’Équipe, le président du LOSC a révélé que les clubs de L1 s’étaient répartis les tâches, en cette période de crise : “Il y a dix jours, on s’est réunis avec plusieurs présidents de club. Depuis, on s’appelle tous les jours. On est en compétition toute l’année, mais là, on travaille pour l’intérêt général. Pour trouver des solutions qui, in fine, seront proposées à la Ligue. On s’est répartis les postes : social, salaires des joueurs, calendrier, finances, droits télé”, a-t-il indiqué.

“cela coûterait 3 à 4 ME à chaque club”

Il est quant à lui chargé de trouver un financement pour assurer les paiements des clubs les plus pressants : “On doit avoir un système de sécurité plus fort, les fonds propres de la Ligue ne sont pas énormes. (…) On doit se faire un trésor de guerre. Mais pas un trésor de guerre dans une banque qu’on n’aurait pas le droit de toucher. Non, une ligne de crédit, de plusieurs centaines de millions d’euros, qu’on pourrait débloquer à l’issue d’un vote effectué par les clubs, dans une situation comparable à aujourd’hui.” Et de préciser : “On situe notre demande entre 300 et 500 millions d’euros.” Il pense pouvoir obtenir un taux intéressant : “Autour de 8 %. Sur une durée de trois à cinq ans, cela coûterait 3 à 4 millions d’euros à chaque club de L1 par an. Compte tenu de l’urgence, c’est acceptable.”

Pour rappel, Canal+ et beIN Sports ont pour l’instant refusé de régler les échéances liées aux droits TV prévues le 5 avril.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)