Auxerre : Furlan pense qu’il y avait la place, face à l’OM

Jean-Marc Furlan considère que son équipe méritait de marquer face à Marseille (0-2), cet après-midi, en coupe de France.

Jean-Marc Furlan

L’entraîneur bourguignon pense que l’AJA aurait du inscrire un but contre l’OM : « J’ai des regrets », a-t-il affirmé en conférence de presse. Et de préciser : « J’aurais bien aimé qu’on soit qualifiés, même si ça nous offre d’autres perspectives. Aujourd’hui, on affrontait un club prestigieux, et on n’a pas été bouffés pendant 95 minutes. Ça me fout les boules. »

« L’ambiance sur le banc de l’OM est tendue, stressée »

Il pense que l’équipe phocéenne était prenable : « Mon plan était le même que d’habitude par rapport au travail effectué toute la semaine : prendre le ballon, attaquer et essayer de mettre l’adversaire en difficulté. On a joué notre football jusqu’au bout. Je suis désolé que l’on n’ait pas pu claquer un but ou deux. Par rapport à ce qu’on imagine de l’OM, on voit que l’ambiance sur le banc est tendue, stressée. On a eu le ballon alors qu’on n’aurait pas dû le voir et en prendre huit. J’ai joué l’OM pendant 25 ans : croyez-moi qu’on se faisait bouger ! », a-t-il poursuivi.

Auxerre tentera de se consoler face à Guingamp, samedi (15h00), en Ligue 2.